Nous sommes actuellement le 27 Juillet 2021, 01:32

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié: 30 Juin 2011, 22:42 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 22 Octobre 2010, 13:26
Messages: 302
Localisation: Belgique
Je suis tombé là dessus : http://abcnews.go.com/International/rea ... d=13695596

Vous en pensez quoi ?


Si j'ai bien compris, ils tentent de faire revenir les quagga, sous-espèces de zèbre éteinte, en procédant par sélection naturel.

Mais bon, ils parlent de mammouth et de dinosaure. J'imagine mal comment c'est possible (pour le cas des dinosaures surtout) de faire "remonter le temps" à l'évolution en procédant par sélection. Solliciter des gènes cachés, ok, mais pour passer d'un poulet à un tyrannosaure, il faudra autre chose je pense :)
En plus, les sélections de ce genre, ça existe depuis super longtemps, ya qu'à regardé les chats et les chiens, en quoi est-ce une avancé pour la science ?
Et dernière chose, dans l'article, un des gars dit que "génétiquement, c'est pas tout à fait de vrai quagga, mais vu que rien ne laisse penser qu'en dehors du manque de rayure, il n'y ait aucune différence entre un zèbre classique et un quagga, on peut les considérer comme tel", pourtant, sur les images des quagga conservé, ils ont une couleur brune. C'est pourtant une différence plus importante que l’absence de rayure sur la moitié du corps je trouve (à moins que la couleur brune soit dû à la conservation, à l'âge, etc..?).


Vous en pensez quoi vous ? Est-ce qu'il serait possible de faire réapparaitre certaine (sous-)espèce en procédant comme ça ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 01 Juillet 2011, 06:47 
Ornithorynque consterné
Ornithorynque consterné
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 16 Mai 2010, 16:44
Messages: 1229
Localisation: Dans une rivière australienne
Je vois juste que ça pourrait être nécessaire pour sauver de nombreuses espèces en danger critique d'extinction.

Après, déjà, ce n'est pas une vraie résurrection, de plus, cela soulève d'autres questions : qui sera la maman ? (pour le quagga ou même le mammouth, c'est pas trop dur d'imaginer, pour d'autres espèces, c'est moins sûr), leur réintroduction est-elle vraiment nécessaire ?

etc...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 04 Juillet 2011, 11:54 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6996
Localisation: Massif central. Par là.
Il existe plusieurs façons de récréer un animal disparu, et je crois qu'il faut bien les distinguer. On peut procéder :

  • par croisements, en sélectionnant des races d'animaux ou des sous-espèces diverses qui présentent une apparence similaire à l'espèce à recréer (mais qui peuvent en être très éloignées phylogénétiquement). Au final, on obtient un hybride très ressemblant à l'animal disparu, mais qui en est radicalement différent d'un point de vue génétique : c'est juste une similitude de façade, si je puis dire.
    C'est par exemple le cas des diverses tentatives pour recréer l'auroch préhistorique, qui a disparu des forêts européennes au cours du premier millénaire de notre ère. Certaines de ces reconstitutions (comme l'auroch de Heck) présentent une bonne approximation de l'aspect qu'avait l'auroch originel... mais ces hybrides ont été produits à partir de diverses races de vaches rustiques, qui n'ont strictement rien à voir avec l'auroch primitif !

  • par croisements, en sélectionnant des individus d'animaux portant en eux des gènes appartenant à l'animal à recréer. L'objectif est de concentrer ces gènes, de façon à obtenir un hybride dont le patrimoine génétique portera le maximum de gènes issus de l'espèce disparue. En revanche, si l'hybride reconstitué présentera une grande similitude génétique avec l'animal disparu, son apparence peut ne pas forcément être très ressemblante avec l'espèce originale à recréer... Ça sera donc le cas de figure inverse du type de croisement précédent.
    La démarche suppose que l'espèce disparue et l'espèce utilisée aient été très proches d'un point de vue phylogénétique, pour qu'il y ait eu reproduction croisée et que l'espèce moderne possède dans son génotype des gènes de l'espèce disparue.
    C'est ce qui est réalisé ici avec le quagga, sachant que ce dernier était une sous-espèce du zèbre des plaines... et que la divergence entre le quagga et le reste de l'espèce est relativement récente, il y a donc probablement eu des croisements occasionnels entre les zèbres des plaines et les quaggas avant que ceux-ci ne s'éteignent. Les zèbres des plaines auraient donc conservé des gènes de quagga dans leur patrimoine.

  • par génie génétique, c'est la méthode de Jurassic Park, où l'on récupère directement l'ADN de l'espèce disparu qu'on va essayer d'implanter dans un zygote selon les techniques du clonage.
    C'est la seule technique qu'on peut utiliser pour une recréer un animal disparu depuis très longtemps et qui ne soit relié à aucune autre espèce actuelle... C'est donc probablement l'unique solution qui s'offre à nous pour faire revivre les dinosaures ou les mammouths.

GTK a écrit:
C'est pourtant une différence plus importante que l’absence de rayure sur la moitié du corps je trouve (à moins que la couleur brune soit dû à la conservation, à l'âge, etc..?).

Non, la couleur brune/beige de l'arrière du corps du quagga est bien un trait caractéristique de la sous-espèce (voir cette photo d'un animal en captivité prise en 1878). Je suppose que l'article ne la mentionne pas pour ne pas compliquer inutilement les choses.

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 04 Juillet 2011, 20:56 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 22 Octobre 2010, 13:26
Messages: 302
Localisation: Belgique
Ar Soner a écrit:
GTK a écrit:
C'est pourtant une différence plus importante que l’absence de rayure sur la moitié du corps je trouve (à moins que la couleur brune soit dû à la conservation, à l'âge, etc..?).

Non, la couleur brune/beige de l'arrière du corps du quagga est bien un trait caractéristique de la sous-espèce (voir cette photo d'un animal en captivité prise en 1878). Je suppose que l'article ne la mentionne pas pour ne pas compliquer inutilement les choses.


Ok. Donc si c'est bien un trait caractéristique, en plus que génétiquement, ça sera jamais des quaggas 100% "pure sang", ils ont en plus la mauvaise couleur. C'est juste des zèbres à moitié décoloré quoi :geek:


Et merci pour les précisions !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 05 Août 2011, 10:08 
Voie de la sagesse
Voie de la sagesse
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 07 Avril 2009, 10:21
Messages: 1892
Localisation: Alsace
Je profite de ce topic pour signaler que France 5 diffusera ce soir à 20H35 un documentaire consacré au film Jurassic Park. Baptisé "Un film, une histoire", ce documentaire proposera entre autres d'interroger des scientifiques sur la possibilité de recréer des dinosaures à partir de l'ADN d'insectes emprisonnés dans de la résine fossilisée.

_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux
(Antoine de Saint-Exupéry)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze