Nous sommes actuellement le 25 Juin 2021, 02:16

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié: 18 Février 2014, 08:20 
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 14 Juillet 2009, 09:12
Messages: 599
http://www.dna.fr/politique/2014/02/17/la-planete-secouee-par-une-meteo-extreme

Citer:
Citer:
Tempête de neige mortelle au Japon, températures glaciales au nord des États-Unis, sécheresse au sud, précipitations et vents sans précédent en Grande-Bretagne… Le climat est-il devenu fou?
Les scientifiques nous l’annoncent depuis longtemps. Les événements climatiques intenses vont se multiplier en raison du réchauffement climatique global. Est-ce déjà le cas ? Le début de l’année 2014 est marqué par des phénomènes météorologiques extrêmes qui frappent simultanément en plusieurs endroits de la planète, semant la mort et la désolation et causant des milliards de dollars de dégâts.

Aux États-Unis où Barack Obama vient d’annoncer la création d’un fonds pour le climat doté d’un milliard de dollars, on grelotte au nord tandis qu’on se dessèche à l’ouest. En Californie, l’état d’urgence a été déclaré à la suite d’une sécheresse qui n’en finit plus. Plus largement, près de 40 % du territoire américain sont touchés. Les éleveurs sont à genoux : ils vendent leur bétail. Au nord-est, en revanche, la neige et le froid n’en finissent pas. On dénombre déjà au moins 20 décès liés à ces conditions extrêmes.

Des zones condamnées

Au Japon, même cas de figure : les récentes chutes de neige massives ont tué des automobilistes piégés dans leur voiture.

En Grande-Bretagne, la Tamise est en passe d’atteindre son plus haut niveau historique. Des quartiers entiers de la banlieue ouest de Londres vivent les pieds dans l’eau depuis plusieurs semaines. La succession de tempêtes hivernales et de masses pluvieuses semble ne jamais finir. À tel point que les autorités réfléchissent à l’abandon de certaines zones du littoral, condamnées par la montée de la mer et par les inondations à répétition.

En Afrique, les régions sahéliennes sont enfermées depuis plusieurs années dans un cycle de sécheresse qui fait avancer le désert et qui affame les populations.

La France n’est pas épargnée. De mémoire de Bretons, on n’avait jamais connu un hiver aussi agité. Pluie, vent, inondations… Les pêcheurs sortent en mer deux fois moins qu’à l’habitude. Les conditions extrêmes perturbent la circulation des trains et des avions et la distribution d’électricité. Pendant ce temps, le reste de la France attend toujours l’hiver…

Accentuation

Au-delà du constat, le débat sur les causes de ces catastrophes devenues permanentes fait rage. Aucun scientifique ne prend le risque d’attribuer au réchauffement global l’un ou l’autre événement extrême actuel. Mais, pris globalement, ces épisodes constituent bien un faisceau de présomptions. Au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement du CNRS, les chercheurs promettent des zones arides de plus en plus arides et des zones humides de plus en plus humides à partir de projections sur les conséquences du réchauffement global. Ce qui arrive cette année y ressemble. Et nous n’en sommes qu’au début.




Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 18 Février 2014, 09:56 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Mai 2013, 07:56
Messages: 44
Ça va être beau demain...

_________________
"For the curse of life, is the curse of want.
And so, you peer... Into the fog, in hope of answers."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Mai 2014, 22:22 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 29 Mars 2014, 20:27
Messages: 42
C'est peut-être hors-sujet, mais un glacier de l'Antarctique (Thwaites) est en train de fondre plus rapidement que prévu, ce qui inquiète les scientifiques au sujet de la hausse du niveau des océans http://news.yahoo.com/nasa-spots-worrisome-antarctic-ice-sheet-melt-183822453.html

Citer:
WASHINGTON (AP) — The huge West Antarctic ice sheet is starting a glacially slow collapse in an unstoppable way, two new studies show. Alarmed scientists say that means even more sea level rise than they figured.

A NASA study looking at 40 years of ground, airplane and satellite data of what researchers call "the weak underbelly of West Antarctica" shows the melt is happening faster than scientists had predicted, crossing a critical threshold that has begun a domino-like process.

"It does seem to be happening quickly," said University of Washington glaciologist Ian Joughin, lead author of one study. "We really are witnessing the beginning stages."

It's likely because of man-made global warming and the ozone hole which have changed the Antarctic winds and warmed the water that eats away at the feet of the ice, researchers said at a NASA news conference Monday.

"The system is in sort of a chain reaction that is unstoppable," said NASA glaciologist Eric Rignot, chief author of the NASA study in the journal Geophysical Research Letters. "Every process in this reaction is feeding the next one."

Curbing emissions from fossil fuels to slow climate change will probably not halt the melting but it could slow the speed of the problem, Rignot said.

Rignot, who also is a scientist at the University of California Irvine, and other scientists said the "grounding line" which could be considered a dam that stops glacier retreat has essentially been breached. The only thing that could stop the retreat in this low-altitude region is a mountain or hill and there is none. Another way to think of it is like wine flowing from a horizontal uncorked bottle, he said.

Rignot looked at six glaciers in the region with special concentration on the Thwaites glacier, about the size of New Mexico and Arizona combined. Thwaites is so connected to the other glaciers that it helps trigger loss elsewhere, said Joughin, whose study was released Monday by the journal Science.

Joughin's study uses computer simulations and concludes "the early-stage collapse has begun." Rignot, who used data that showed a speed up of melt since the 1990s, said the word "collapse" may imply too fast a loss, it would be more the start of a slow-motion collapse and "we can't stop it."

Several outside experts in Antarctica praised the work and said they too were worried.

"It's bad news. It's a game changer," said Ted Scambos, lead scientist at the National Snow and Ice Data Center, who wasn't part of either study. "We thought we had a while to wait and see. We've started down a process that we always said was the biggest worry and biggest risk from West Antarctica."

The Rignot study sees eventually 4 feet (1.2 meters) of sea level rise from the melt. But it could trigger neighboring ice sheet loss that could mean a total of 10 to 12 feet of sea level rise, the study in Science said, and Rignot agreed.

The recent reports from the Intergovernmental Panel on Climate Change don't include melt from West Antarctic or Greenland in their projections and this would mean far more sea level rise, said Sridhar Anandakrishnan, professor of geosciences at Pennsylvania State University. That means sea level rise by the year 2100 is likely to be about three feet, he said.

Even while the West Antarctic ice sheet is melting, the much larger East Antarctic ice sheet seems stable because it is cooler, Scambos said.

Climate change studies show Antarctica is a complicated continent in how it reacts. For example, just last month Antarctic sea ice levels — not the ice on the continent — reached a record in how far they extended. That has little or no relation to the larger more crucial ice sheet, Scambos and other scientists say.


Bon c'est pas pour tout de suite mais c'est inquiétant quand même :o


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze