Nous sommes actuellement le 05 Août 2021, 06:23

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: L'hydrothérapie du colon...
MessagePublié: 28 Juin 2015, 08:39 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6998
Localisation: Massif central. Par là.
« L'hydrothérapie du colon », donc : jolie expression désignant une méthode de médecine alternative detox supposée aider à se débarrasser des nombreux poisons que le mode de vie moderne fait s'accumuler dans notre organisme...

... et qui n'est ni plus ni moins que le bon vieux principe du lavement remis au goût du jour. :P

Je me suis dit qu'un tel mélange de pseudo-science et de scatologie devait avoir son topic sur l'Encyclopédie ! :mrgreen:

Un article très critique de Science & Avenir :

Citer:
L'hydrothérapie du côlon: un remède sans fondement

C'est une version moderne du lavement... mais à quoi sert l'hydrothérapie du côlon? Est-elle dangereuse?


« Le côlon ? C’est notre deuxième cerveau, celui de l’inconscient. C’est aussi notre centre de l’immunité. D’où l’importance de bien le nettoyer… », explique très sérieusement le représentant d’une association qui forme, en seulement cinq jours, des naturopathes pour la plupart sans aucune connaissance médicale préalable, à une pratique très en vogue, l’hydrothérapie du côlon.
Vidange forcée

Cette version moderne du lavement est facturée en moyenne 80 euros la séance. La méthode est singulière : le praticien introduit dans le rectum une canule sur laquelle il branche un tuyau transparent. Ce dernier est relié à une machine (vendue entre 11.000 et 13.500 euros) chargée de faire le nettoyage.

La première étape consiste à envoyer de 0,5 à 3 litres d’eau à température du corps dans le colon. Le praticien masse ensuite l’abdomen afin de décoller la matière plaquée contre les parois de l’organe puis active une pompe pour aspirer l’eau avec les déchets. Le « patient » peut alors constater l’efficacité de cette vidange forcée en apercevant son « bouillon fécal » traverser une lucarne ménagée en façade de la machine.


Victor Rodgère a testé pour vous:
http://www.dailymotion.com/video/xgr59f_irrigation-du-colon-dites-non_tech


Selon ses adeptes, la méthode permettrait de guérir tous les dysfonctionnements et maladies inflammatoires de l’intestin, de se prémunir du syndrome de l’intestin irritable, voire de traiter l’asthme, les problèmes de règles irrégulières, les soucis de peau ou de circulation, etc.

« Tout cela vient de la vieille théorie de l’auto-intoxication. Le corps produirait des toxines qui empoisonneraient l’organisme et provoqueraient des maladies. C’est totalement obsolète », explique le professeur Edzard Ernst, spécialiste de médecine complémentaire à la Peninsula Medical School d’Exeter (Grande-Bretagne) et auteur d’un article scientifique sur le sujet. « Cette pratique n’a strictement aucun intérêt, renchérit Michel Ducreux, du service de cancérologie digestive à l’Institut Gustave-Roussy de Villejuif. Le côlon sert essentiellement au transit des matières fécales et à la réabsorption de l’eau. Ses parois ne laissent pas passer de supposées toxines dans l’organisme. »

Risque de perforation de l'intestin

Pour Philippe Kosydar, chirurgien gastroentérologue, ancien chef de clinique au CHR de Lille, seules quelques indications bien précises peuvent justifier des lavements dans un cadre médical : « Nous le faisons uniquement pour éviter des occlusions chez des patients souffrant de constipations chroniques graves. Ou pour des patients en stomie, ayant un anus artificiel ou une poche, afin de faciliter leur vie sociale en diminuant le transit entre deux irrigations. » La méthode peut, a contrario, provoquer des effets secondaires indésirables : « Des lavements trop répétés peuvent endommager la muqueuse colique », indique Philippe Kosydar.

Des études signalées par Edzard Ernst rapportent des cas de nausées, diarrhées, irritations mais surtout des perforations de l’intestin et des infections. « Et si la canule venait à traverser une tumeur rectale ignorée du patient, on risque une dissémination de la tumeur et une aggravation du pronostic », conclut Michel Ducreux.


Passeportsanté.net a réalisé un petit dossier sur l'hydrothérapie du colon qui sans être aussi critique que l'article de Sciences & Avenir, fait bien le point sur le sujet... et reconnaît que les seuls bienfaits que l'hydrothérapie pourrait possiblement avoir touchent essentiellement à la constipation ou l'incontinence fécale. Et encore, cela reste toujours à démontrer...


Bref.
La palme revient à Psychologie.com, (magazine qui a toujours eu tendance à sympathiser avec les thérapies alternatives... quitte, parfois, à légitimer d'authentiques escroqueries intellectuelles), qui nous apprend qu'outre tous les problèmes gastro-intestinaux, l'hydrothérapie résoud les également les règles de douloureuses, les maux de tête, qu'elle redonne une peau nette et aide à perdre du poids.

L'Oscar est attribué au site de cette praticienne, qui affirme que l'hydrothérapie amène une foultitude de bienfaits tels que : diminution du tour de taille, réduction de la cellulite et des œdèmes ; amélioration de la circulation sanguine et du fonctionnement des reins ; disparition des infections génitales et urinaires ; fin progressive des allergies, des sinusites et des problèmes de la peau ; réduction des impôts de 50% (d'accord, j'ai inventé celui-là) ; meilleure digestion et retour de l'appétit ; prévention du cancer du colon... et bien d'autres choses aussi difficiles à évaluer, telles qu'une « détoxification générale de l'organisme » (sic), un meilleur dynamisme, plus de joie de vivre et bien-être !
D'une point de vue psychologique, la technique ne serait pas sans effets non plus puisqu'elle réduirait les maux de tête, donne les idées claires, résout les fatigues chroniques, diminue l'anxiété et met fin aux dépressions...


Franchement, vu tous les bénéfices apportés par l'hydrothérapie du colon, je ne comprends pas que nos ancêtres du XVIIIème siècle n'aient pas eu une santé de fer, sachant que les médecins de l'époque administraient des lavements à tour de bras... :ugeek:

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 28 Juin 2015, 13:36 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Octobre 2011, 14:19
Messages: 982
Des lavements et des saignées ! D'ailleurs, peut-être que ces perforations de l'intestin sont une forme de saignée... (et bon appétit, bien sûr !)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 29 Juin 2015, 08:58 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Juillet 2014, 13:16
Messages: 414
Arf, ce déversement de pseudo-science :|
Par contre, pas mal trouvé le titre de l'article de Science & Avenir :lol:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze