Nous sommes actuellement le 24 Juillet 2021, 19:44

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Diable
MessagePublié: 14 Août 2011, 00:30 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6996
Localisation: Massif central. Par là.
Je l'ai relu plus attentivement et effectivement, je pense que l'article est :

- trop succinct : certains passages et sujets mériteraient d'être développés de façon plus rigoureuse, en particuliers les questions un peu « problématiques » : la nature du diable, le lien Lucifer/Satan, la distinction entre ce que dit la Bible et ce que la tradition chrétienne médiévale a fait du diable... Il suffit de voir les questions qu'on a pu nous poser sur PFRN lorsque nous avons parlé de ces sujets.

- trop convenu : si l'article est un résumé honnête de tout ce qu'il y a à dire sur le diable, je ne pense pas qu'une personne un peu cultivée y apprenne grand chose. Or si l'on veut qu'un article apporte une vraie plus-value à l'Encyclopédie et qu'il contribue à la popularité et à la qualité du projet, il faut essayer autant que possible de proposer du contenu inédit et d'apporter quelque chose de nouveau par rapport à ce qu'on peut lire sur le sujet sur le net.
Cela peut se faire ou bien en allant au fond des choses, par exemple, en remontant à la source des informations ou en compilant un grand nombre d'informations pointues qu'on synthétise ensuite pour les rendre accessible au public ; ou en essayant d'adopter un point de vue plus global vis à vis du sujet pour en faire ressortir les points intéressants ou transversaux (mais cela demande de bien maîtriser son sujet et d'avoir une bonne capacité d"analyse). L'idéal est bien entendu de faire les deux.

Je comprend bien que cela soit contraignant et qu'il ne soit pas forcément agréable de se faire renvoyer sa copie (surtout que, hum... il est tard et je commence à fatiguer, je ne suis pas sûr de pouvoir développer ma diplomatie à pleine capacité), ne m'en tenez pas grief s'il vous plaît. ;)
Un bon article prend toujours du temps, et un sujet au moins aussi important que le diable le mérite bien.

Quoi qu'il en soit, j'ai mis mes commentaires en rouge :
Citer:
D'origine grecque (Diabolos), le terme diable signifie littéralement celui qui divise, le calomniateur. Son autre nom le plus courant, Satan (ou Shaitan) est un mot d'origine hébraïque, qui signifie l'adversaire, l'accusateur.[A développer : origine de ces noms ?..]

Selon la tradition chrétienne et judaïque [Non, le diable est quasiment absent du judaïsme ; la tradition talmudique en a fait un démon parmi tant d'autres, et le judaïsme médiéval le voit plus comme une sorte de concept de la tentation que comme une entité au sens strict], le diable est un ange, l'un de ses titres est d'ailleurs l'ange déchu. Il était au premier rang de la Cour céleste et était l'ange le plus beau et le plus proche de Dieu. La tradition rapporte qu'avant de créér l'Homme, Dieu aurait annoncé à ses anges le projet de créér un être corporel à son image doué d'intelligence, en leur demandant d'aimer et de respecter ce futur être. Face à ce projet, l'ange Lucifer se serait emporté et aurait affirmé qu'en sa qualité d'être spirituel immortel, il refuse de s'incliner et d'aider un simple être corporel.[Je pense qu'ici il y a (1) une confusion avec la tradition arabe - le Coran affirme en effet qu'Iblis s'est révolté car il ne voulait pas se prosterner devant Adam, mais ce détail est absent de la Bible ainsi que de la tradition chrétienne ; ainsi que (2) un mélange Lucifer/Satan qu'il faudrait éviter autant que possible au sein de l'article et qu'il faudrait expliquer] Marqué par l'orgueil, il serait alors entré en rébellion ouverte contre Dieu et aurait décidé désormais de consacrer toute son énergie à éloigner tout homme de Dieu par la tentation de choisir le mal ou toute action mauvaise [Voir ce que j'ai dit juste au dessus vis à vis du concept d'ange déchu dans le christianisme - et à plus forte raison du Diable en tant qu'ange déchu. C'est un point à creuser et développer de façon plus rigoureuse, l'idéal serait de clairement faire la distinction entre le diable tel qu'il est décrit dans les textes sacrés, et la légende du diable postérieure].

Notons toutefois que selon cette même tradition , le diable n'est en aucun cas "un Dieu du mal" faisant le penchant du "Dieu du bien". Bien qu'être spirituel immortel, le diable n'est pas un être divin et reste une créature soumise à l'autorité divine. Le diable ne peut agir que dans la mesure des permissions que Dieu lui accorde.


Les autres noms du diable
[Ok pour Lucifer. Par contre, comme l'a dit Chimère, les démons cités ci-après (Belzébuth, Belial, Leviathan) sont le plus souvent considérés comme bien distincts du diable - dans la démonologie classique et certaines traditions. La confusion vient du fait que la Bible n'est pas toujours très claire à leur sujet et qu'on peut facilement les confondre à Satan. Je ne suis donc pas certain que disserter sur eux soit réellement utile, il suffit juste de dire que certains démons cités dans la Bible ont pu être assimilés au diable, les citer et basta.
Ah, et il faudrait par contre parler de Samael, qui est souvent considéré comme le nom angélique du Diable et qui joue un rôle ambigu parfois équivalent dans la tradition juive.]


Belzébuth

Si Satan est couramment évoqué lorsque l'on parle du diable, il existe d'autres dénominations pouvant parfois prêter à confusion, et donnant lieu à certaines assimilations. C'est le cas de Belzébuth, puissante divinité cananéenne dont le terme hébreu beel désigne le « Seigneur des mouches ». A l'origine, on prête en effet à Belzébuth la capacité de chasser ces insectes lors des moissons quotidiennes. Toutefois l'étymologie du terme Belzébuth pourrait aussi faire référence au dieu Baal. Il existe par ailleurs plusieurs orthographes alternatives plus ou moins répandues (Baal-Zéboub, Belzéboul...) traduisant chacune une notion de divinité princière. Mais c'est dans le Nouveau Testament (et plus spécifiquement dans l'Evangile de Saint Marc) que Belzébuth se voit considéré comme étant le prince des Démons, ou l'un de ses lieutenants.

Lucifer

Lucifer est également connu comme étant l'un des autres noms du diable. Tiré du latin lux désignant la lumière, et de fero (porter), Lucifer est à l'origine un dieu latin désigné sous le terme de « porteur de lumière ». Le terme fait référence à la planète Vénus également appelée « Astre du matin », que Saint Jérôme, dans sa traduction de la Vulgate, traduit également par le mot hébreu Heylel. Par la suite, le terme « porteur de lumière » aurait également été utilisé afin de personnifier le Christ. Ce n'est qu'au Haut Moyen-âge que Lucifer se voit assimilé à Satan, chef des démons, qui aurait été chassé du ciel après s'être révolté contre Dieu, entraînant avec lui une horde d'anges déchus. Toutefois cette assimilation résulte vraisemblablement d'une erreur d'interprétation des textes, dans la mesure où la Bible n'en a jamais fait mention.

Léviathan

Cité dans les récits et psaumes bibliques, le Léviathan (issu de l'hébreu Liwjatan) est un serpent marin tiré de la mythologie sémitique. Ses représentations divergent, et il est généralement assimilé au crocodile, à la baleine, au dragon, voir même à l'hippopotame. C'est au Moyen-âge et à travers les écrits du livre de Job que le Léviathan se voit attribuer sa caractéristique de « porte des Enfers ». La tradition rabbinique rapporte qu'il aurait séduit Eve et Adam.

Bélial

Tiré de l'hébreu beliyya'al et du grec belial, (ou beliar), le terme Bélial fait référence à la notion d'inutilité, ou de vaurien. Sous des atours séduisants, Bélial est considéré comme un être perfide et crapuleux, cherchant à détourner l'Homme de Dieu. Il apparaît dans les manuscrits de la Mer Morte au travers d'un combat entre les forces supérieures et inférieures. Le Nouveau Testament le mentionne également dans le second épître aux Corinthiens, ou il se trouve opposé au Christ. C'est à cette époque que Bélial devient une entité à part entière plus généralement assimilé à Satan lui-même, bien que les écrits bibliques ne le désignent toutefois jamais sous cette dénomination. Adoré par le peuple de Sodome, Bélial est ainsi devenu le démon associé à la sodomie, entraînant ainsi le rejet des homosexuels par l'Eglise catholique.


Le diable dans la tradition biblique

Souvent présenté de manière cachée et imagée, le diable est cité nommément dans la Bible en sa qualité d'adversaire, notamment dans le livre de Job (Job ch 1 v6-12).[« L'adversaire » du livre de Job n'est pas forcément à prendre dans le sens littéral du terme, mais plus dans son sens juridique : l'accusateur ou le procureur qui plaide contre Job lors de son jugement. Ce Satan-là est un serviteur de Dieu, pas une divinité qui lui est opposée.] Il est également représenté de manière imagée notamment à travers le serpent dans la Genèse qui incite Eve à manger le fruit défendu (Gen ch 3 v1-5,) ou encore comme un dragon qui tente de détruire l'Eglise de Dieu dans le livre de l'Apocalypse (Ap ch 12) [Assimilations discutables - et discutées d'ailleurs]. Nommé de différents noms: le Mauvais (Jn ch 17 v15), le Malin (Ep ch 6 v 16), le Tentateur ( Mt ch 4 v3), le diable est présenté comme la personnification du mal par excellence. Il est "l'auteur du péché", celui qui inspire le mal et qui est à la source de tous les malheurs dans le monde. Haïssant profondément l'homme, son but est de l'éloigner de l'amour de son créateur en choisissant la voie de la violence et de la haine. Il est l'inspirateur du mal dans le coeur humain et cherche à tenter tout homme afin de lui faire choisir la voie des ténèbres. Symboliquement, le diable et ses démons représentent donc aussi le mauvais côté de l'homme, en opposition au principe du bien. Le terme de « démons intérieurs » décrit bien cette part d'obscurité propre à l'homme, et pouvant le conduire aux pires agissements.

Selon les Evangiles, Jésus lui-même a été tenté par le diable lors de sa retraite au désert (Mt ch 4 v1-11). De même la tradition rapporte que le diable a montré à Jésus tous les péchés des hommes et du monde lors de son agonie au Jardin des oliviers, afin de renoncer à se sacrifier pour la race humaine.

Cependant, selon le dogme chrétien, le diable a été vaincu par le sacrifice du Christ sur la croix qui a racheté le péché originel. Le diable peut toujours tenter les hommes mais il ne peut sortir victorieux de son combat et sera définitivement emprisonné le jour du Jugement dernier.


Le diable dans les croyances religieuses et culturelles

Depuis le Moyen Age, le diable a toujours été très présent dans la culture populaire comme le montre les œuvres célèbres de Dante. L'existence du diable fait partie intégrante du dogme chrétien depuis le concile de Latran IV de 1215, confirmé par le concile de Trente qui présente le diable comme une créature de Dieu ayant librement choisi le mal, et incitant les hommes à commettre le péché.

Encore aujourd'hui il fait toujours partie des vérités de foi enseignées par l'Eglise (§ 328, 391 à 395 du Catéchisme de l'Eglise catholique). Mais suite aux progrès de la science, nombreux sont les membres du clergé à faire preuve d'une grande prudence vis-à-vis de l'existence du diable, préférant plutôt insister sur la liberté de l'homme face au mal. Cette timidité de nombreux membres du clergé provoque souvent la fureur des clercs plus conservateurs continuant de voir la présence du diable comme évidente, son activité n'ayant, selon eux, jamais été aussi forte qu'aujourd'hui.

Si le diable a tendance à déserter le terrain religieux institutionnel, il reste cependant très présent dans la culture populaire. Satan est un personnage très apprécié de nombreux adolescents séduits par son image de "rebelle". Cependant le monde sataniste reste très divisé et très marginal. Sur le plan institutionnel, seules l'Eglise de Satan d'Anton Lavey et le Temple de Seth émergent et comptent relativement peu de fidèles. Ce qui n'empêche pas que des satanistes se sont parfois illustrés dans certains faits divers sordides qui ont marqué l'opinion publique comme la profanation du cimetière de Toulon en 1995 et l'assassinat d'un prêtre en Alsace en 1997 [Je pense que les courants modernes se réclamant du diable, qu'il s'agisse d'un concept (luciférisme, satanisme laveyen) ou d'une interprétation littérale (« satanisme de base ») méritent un bon paragraphe à leur sujet, il y a des choses à en dire... et qu'il vaut mieux éviter de tomber dans les amalgames et les clichés.]

[Faire une section à part pour parler des représentations du diable ; développer l'iconographie moderne (la chèvre sabbatique d'Eliphas Lévi, le pentacle inversé, etc).]
A travers l'imagerie populaire, le diable est souvent représenté comme un être mi-monstre mi-humain arborant des cornes, des pieds fourchus, une longue queue et un trident. Néanmoins ces représentations varient beaucoup à travers le temps et selon les interprétations. Les textes de l'Apocalypse dévoilent ainsi la montée depuis la terre et la mer de plusieurs bêtes, dont l'une d'elles comporterait dix cornes et sept têtes. Elle ressemblerait à un léopard, aurait les pattes d'un ours et la gueule du lion.

Mais c’est surtout avec l’avènement de l’art roman que le diable commence à faire son apparition dans l’iconographie religieuse, au travers de la peinture et de la sculpture. Nombreuses sont les cathédrales à faire figurer sur leurs vitraux ou tympans des représentations artistiques du diable sous des formes plus ou moins hideuses. Satan et l’Enfer deviennent alors le moyen d’éduquer les foules en suscitant la peur. Dans l’iconographie populaire du XIIIème siècle, il est courant de retrouver la légende représentant Saint Georges terrassant un dragon. On y retrouve là toute la symbolique de la Foi victorieuse contre le mal. C’est également à cette époque que les artistes s’emploient à donner au diable une physionomie moins effrayante, quitte à le tourner en ridicule. Les légendes abondent en récits où le diable devient ainsi la victime de ses propres méfaits, jouant lui-même le rôle du dupé après avoir tant chercher à tromper les autres.

Sur le plan musical, plusieurs chanteurs de rock populaires se revendiquent comme sataniques, à l'instar de Marylin Manson très populaire auprès d'une partie de la jeunesse.

Le personnage du diable est aussi source d'inspiration pour les cinéastes. Notons la célèbre Trilogie de l'Exorcisme, La fin des Temps (où le célèbre acteur Arnold Schwarzenneger combat le diable en personne réincarné dans un homme), Constantine, 666 La Malédiction.
[Ces deux derniers paragraphes sont à développer dans la partie consacrée au satanisme moderne]

[Rien à redire sur les deux paragraphes suivants].

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Diable
MessagePublié: 14 Août 2011, 09:03 
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 14 Juillet 2009, 09:12
Messages: 601
Bon, il va falloir que j'aille à la bibliothèque de théologie (on a de la chance à Strasbourg vu qu'on a une fac de théologie publique, concordat oblige) mais il faudra que je trouve un créneau pour m'y rendre.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Diable
MessagePublié: 14 Août 2011, 11:04 
Übertypografer
Übertypografer
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 26 Novembre 2008, 18:29
Messages: 5268
Localisation: Großostn
Tiens, j'y pense, et Méphistophélès ? Il est quand même reconnu pour représenter le diable sur terre, surtout depuis la légende de Faust...

_________________
Ungl unl . . . rrlh . . . chchch . . .
[H.P. Lovecraft, The Rats in the Wall, 1923]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Diable
MessagePublié: 14 Août 2011, 15:11 
Banni
Banni
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Juillet 2009, 11:49
Messages: 2349
Dans le film avec Francis Blanche et Gérard Philippe il n'est qu'un démon et doit répondre à Lucifer (sauf erreur).

_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Diable
MessagePublié: 20 Juillet 2012, 15:57 
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 14 Juillet 2009, 09:12
Messages: 601
Etant actuellement en congé, je pense pouvoir reprendre ce projet d'article en plan. Pour répondre aux demandes d'Ar Soner, je vais faire des recherches à la bibliothèque de théologie et je pense reprendre l'article dans les prochains jours.


Edit: voilà j'ai pu me rendre à la bibliothèque de théologie mais je peux vous dire que j'ai été très déçu. Il n'y a quasiment rien sur la démonologie et le satanisme que ce soit au niveau culturel ou religieux. Les seules choses exploitables furent les articles consacrés au diable et à Iblis dans les dictionaires de théologie catholique et musulmane mais sinon rien du tout... :eh:

Bon il faut dire que cela ne m'étonne qu'à moitié. Ces sujets sont "sensibles" voire tabous dans le domaine de la théologie chrétienne, particulièrement depuis Vatican II chez les catholiques (c'est d'ailleurs une accusation majeure de la fraternité Saint-Pie X). Par contre si je me rendais à la bibliothèque du séminaire d'Ecône en Suisse, je suis certain que je trouverais des ouvrages là-dessus mais bon ils seraient aussi sans doute très orientés... :think:

En conséquence je vais tenter d'apporter quelques modifications suite aux remarques d'Ar Soner mais pour ce qui concerne le projet d'article sur le satanisme moderne je vois mal comment faire car même l'encyclopédie des religions ne cite pas ce domaine. Ar Soner tu aurais des références bibliographiques à ce sujet?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Diable
MessagePublié: 21 Juillet 2012, 20:08 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6996
Localisation: Massif central. Par là.
skinner67 a écrit:
Bon il faut dire que cela ne m'étonne qu'à moitié. Ces sujets sont "sensibles" voire tabous dans le domaine de la théologie chrétienne, particulièrement depuis Vatican II chez les catholiques (c'est d'ailleurs une accusation majeure de la fraternité Saint-Pie X).

Pourquoi donc ? Il me semblait que Vatican II avait initié une démarche d'ouverture vis à vis de pas mal de domaines (mœurs et sexualité, contact avec les autres religions, etc), j'aurais pensé qu'il en était de même pour la démonologie et que ce sujet n'était plus si tabou que cela de nos jours...

skinner67 a écrit:
Ar Soner tu aurais des références bibliographiques à ce sujet?

J'ai des références sur le diable dans la culture judaïque et médiévale (je peux te les passer, elles sont dans mon dossier sur la démonologie), mais assez peu sur le satanisme moderne.
Pour tout ce qui touche à l'iconographie moderne du diable (chèvre sabbatique d'Eliphas Levi, etc), j'avais trouvé pas mal de choses en rédigeant mon article sur Baphomet, je peux m'en occuper... oy alors, il faudra que je remette le nez dedans pour ressortir ces références.

De manière générale, tu peux te baser sur les articles Wikipédia pour "la base", et mieux encore, sur les liens externes cités dans les articles Wikipédia (qui sont en général de bonne qualité).

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Diable
MessagePublié: 22 Juillet 2012, 10:34 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Juillet 2012, 08:28
Messages: 5
Si vous avez des questions relatives à la Bible... Je suis entrain de la lire.
Dans l'ancien testament pour l'instant (j'en suis à Ezekiel) Satan (il a pas le nom de diable) est presque inexistant.
On ne le voit que dans le livre de Job dans lequel il met Dieu au défi de tester Job pour mesurer sa foi en lui.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Diable
MessagePublié: 22 Juillet 2012, 14:40 
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 14 Juillet 2009, 09:12
Messages: 601
Citer:
Pourquoi donc ? Il me semblait que Vatican II avait initié une démarche d'ouverture vis à vis de pas mal de domaines (mœurs et sexualité, contact avec les autres religions, etc), j'aurais pensé qu'il en était de même pour la démonologie et que ce sujet n'était plus si tabou que cela de nos jours...


Houlà détrompe-toi c'est quasiment l'inverse qui s'est produit. Nombreux sont les prêtres qui, suite à Vatican II, ont nié l'existence du diable en tant que tel. Encore aujourd'hui il n'y pas d'initiation à la démonologie dans les séminaires et nombreux sont les évêques qui refusent de mettre un prêtre exorciste en place dans leur diocèse et encore quand ils en mettent un il n'est pas toujours un croyant convaincu de l'existence du diable.

Si la démonologie est moins taboue c'est sous la pression de la "base des fidèles" marquée par des films emblématiques comme l'exorciste, ou du Vatican lui-même, mais ce n'est absolument pas venu du clergé de base. Parler ouvertement du diable c'est tabou dans la majorité des paroisses tu peux me croire! Tu fais ça, tu es catalogué comme un lefebvriste (au moins en Europe de l'Ouest, peut-être moins en Afrique ou en Amérique latine) et j'exagère pas!

Si ce thème t'intéresse, je te suggère la lecture de l'ouvrage suivant qui explique très bien ce problème:

DUNOIS CANETTE (Françoise), Les prêtres exorcistes. Enquête et témoignages, Paris, Robert Laffon, 1993.

Sinon je comprends pas. :cry: J'ai fait les modifications d'article et cela n'a pas sauvegardé c'est toujours l'ancienne version. :s . Il y a un souci informatique?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze