Nous sommes actuellement le 27 Juillet 2021, 04:22

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 113 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: "Ça" au cinéma en 2013
MessagePublié: 09 Octobre 2017, 18:29 
Spécialiste non conventionné
Spécialiste non conventionné
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Juillet 2011, 18:55
Messages: 620
Je parlais de Ca. Les evènements arrivent à des ados, mais je trouve pas que le thème de l'adolescence soit centrale, du moins dans le film. Je trouve ça secondaire, à vrai dire. Et j'ai vu Stand by me, mais je peux pas dire qu'il m'ait laissé un souvenir impérissable, donc pour la comparaison ...

_________________
"Tout croire et ne rien croire sont deux solutions également commodes, qui l'une comme l'autre nous dispensent de réfléchir." H. Poincaré


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: "Ça" au cinéma en 2013
MessagePublié: 09 Octobre 2017, 19:53 
Übertypografer
Übertypografer
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 26 Novembre 2008, 18:29
Messages: 5268
Localisation: Großostn
Moi je voyais vraiment Ça comme une métaphore de l'adolescence. Une métaphore horrifique, certes, mais une métaphore quand même. Le passage d'enfant soumis au bon vouloir des adultes, un peu victimes, au stade d'adulte qui prennent du recul, se rassemblent, réfléchissent et luttent pour le bien commun, etc. J'ai pas mal senti ça dans le roman, en fait : j'ai eu l'impression de les voir de plus en plus sérieux, de moins en moins insouciants au fur et à mesure, ils enquêtent, recherchent.
Ils affrontent Ça, c'est une épreuve extrêmement pénible et éprouvante mentalement et physiquement, et les adultes y sont aveugles, voire empirent carrément les choses (sans vraiment le vouloir). Peut-on mieux décrire l'adolescence ? Le mal-être, la sensation d'isolement qu'on ressent, et le soulagement que représente le groupe avec ses semblables ?

À la fin, le combat contre Ça (et la scène dans les égoûts, si vous voyez ce que je veux dire) font vraiment épreuve initiatique de transition vers l'âge adulte. Après je n'ai pas vu le film, donc peut-être que cet aspect y est moins prégnant.

En gros, dans mon esprit, Ça c'est l'adolescence : une période qui, surtout quand tu es un "raté", est dure, très dure à supporter. Si tu es seul, tu peux en mourir (n'oublions pas que les taux de suicide sont très élevés chez les ados, surtout ceux avec un profil un peu "sensible" ; que les morts dans les accidents de la route ou en état d'ivresse sont aussi très nombreux...) ; mais si tu te trouves des potes comme toi, c'est moins amer à vivre. Et enfin, quand c'est fini, tu en sors grandi, mûri.

C'est peut-être un peu capillotracté, mais j'aime bien cette interprétation. :P

_________________
Ungl unl . . . rrlh . . . chchch . . .
[H.P. Lovecraft, The Rats in the Wall, 1923]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: "Ça" au cinéma en 2013
MessagePublié: 09 Octobre 2017, 20:08 
Spécialiste non conventionné
Spécialiste non conventionné
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Juillet 2011, 18:55
Messages: 620
Citer:
Moi je voyais vraiment ça comme une métaphore de l'adolescence. Une métaphore horrifique, certes, mais une métaphore quand même. Le passage d'enfant soumis au bon vouloir des adultes, un peu victimes, au stade d'adulte qui prennent du recul, agissent pour le bien commun, etc. J'ai pas mal senti ça dans le roman, en fait : j'ai eu l'impression de les voir de plus en plus sérieux, de moins en moins insouciants au fur et à mesure, ils enquêtent, recherchent.

Je les trouve déjà bourrés d'abnégation, ados, il en faut pour traquer une créature effrayante jusque dans les égoûts, pour sauver une société qui ne les aime pas beaucoup (et qui ne voit rien !)...

_________________
"Tout croire et ne rien croire sont deux solutions également commodes, qui l'une comme l'autre nous dispensent de réfléchir." H. Poincaré


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: "Ça" au cinéma en 2013
MessagePublié: 09 Octobre 2017, 20:11 
Übertypografer
Übertypografer
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 26 Novembre 2008, 18:29
Messages: 5268
Localisation: Großostn
Ah ça, c'est la magie de la fiction et de la métaphore.

_________________
Ungl unl . . . rrlh . . . chchch . . .
[H.P. Lovecraft, The Rats in the Wall, 1923]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: "Ça" au cinéma en 2013
MessagePublié: 09 Octobre 2017, 20:14 
Spécialiste non conventionné
Spécialiste non conventionné
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Juillet 2011, 18:55
Messages: 620
En fait, c'est une métaphore de Jack Bauer :mrgreen:

_________________
"Tout croire et ne rien croire sont deux solutions également commodes, qui l'une comme l'autre nous dispensent de réfléchir." H. Poincaré


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: "Ça" au cinéma en 2013
MessagePublié: 09 Octobre 2017, 20:20 
Übertypografer
Übertypografer
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 26 Novembre 2008, 18:29
Messages: 5268
Localisation: Großostn
N'empêche, ton précédent commentaire était intéressant. Les ratés étaient rejetés par la société, malgré ça ils se sont battu pour son intérêt. Abnégation peut-être, ou plus vraisemblablement idée de vouloir rentrer dans le moule, se faire accepter. Et de fait, dans le bouquin, c'est exactement ce qui se produit : tout ratés qu'ils soient dans leur enfance, ils deviennent à l'âge adulte des parfaits produits de la société, qui sont bien intégrés et qui réussissent. En oubliant au passage tout de cette période pénible de transition. Quand on est adulte, plus le temps passe et plus on a du mal à se rappeler comme on a souffert ado, j'ai l'impression. Par exemple, moi je me dis que j'étais pas si malheureux que ça, alors qu'en fait je me rappelle qu'à certains moments j'étais tellement mal que j'ai pensé au suicide (jamais sérieusement, mais je me suis demandé ce qui se passerait si). Aujourd'hui j'ai tendance à me dire que j'exagérais... mais je pense qu'en fait j'étais vraiment mal.

En fait elle tient plus la route que ce que je pensais, ma thèse :gris:

_________________
Ungl unl . . . rrlh . . . chchch . . .
[H.P. Lovecraft, The Rats in the Wall, 1923]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: "Ça" au cinéma en 2013
MessagePublié: 09 Octobre 2017, 20:32 
Spécialiste non conventionné
Spécialiste non conventionné
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Juillet 2011, 18:55
Messages: 620
Citer:
tout ratés qu'ils soient dans leur enfance, ils deviennent à l'âge adulte des parfaits produits de la société, qui sont bien intégré et qui réussissent.

Non, ceux qui quittent Derry réussissent (et oublient quasiment le passé), mais un ne la quitte pas : Mike Hanlon, le bibliothécaire, qui lui, bon, réussit comme un bibliothécaire ... (et merci encore, Hollywood pour l'image du bibliothécaire :D ) ...

_________________
"Tout croire et ne rien croire sont deux solutions également commodes, qui l'une comme l'autre nous dispensent de réfléchir." H. Poincaré


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: "Ça" au cinéma en 2013
MessagePublié: 09 Octobre 2017, 20:34 
Spécialiste non conventionné
Spécialiste non conventionné
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Juillet 2011, 18:55
Messages: 620
Ce qui ne contredit pas ta thèse ...

_________________
"Tout croire et ne rien croire sont deux solutions également commodes, qui l'une comme l'autre nous dispensent de réfléchir." H. Poincaré


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: "Ça" au cinéma en 2013
MessagePublié: 09 Octobre 2017, 20:35 
Übertypografer
Übertypografer
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 26 Novembre 2008, 18:29
Messages: 5268
Localisation: Großostn
Bien sûr. Y en a toujours qui restent un peu ratés et qui ont du mal à s'intégrer même à l'âge adulte.

T'en veux pas, de mon hypothèse, hein. Je sens comme de la mauvaise foi à pinailler sur des détails fictionnels. :ugeek:

_________________
Ungl unl . . . rrlh . . . chchch . . .
[H.P. Lovecraft, The Rats in the Wall, 1923]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: "Ça" au cinéma en 2013
MessagePublié: 09 Octobre 2017, 20:37 
Spécialiste non conventionné
Spécialiste non conventionné
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 21 Juillet 2011, 18:55
Messages: 620
Citer:
Je sens comme de la mauvaise foi à pinailler sur des détails fictionnels.

On assume pas bien son côté geek, hein ? :mrgreen:

_________________
"Tout croire et ne rien croire sont deux solutions également commodes, qui l'une comme l'autre nous dispensent de réfléchir." H. Poincaré


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 113 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze