Nous sommes actuellement le 01 Août 2021, 22:05

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Martin Matin Ufologue
MessagePublié: 22 Mars 2021, 15:28 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 2838
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Hello ! Hier, j'ai regardé un épisode de Martin Matin, la célèbre série dans laquelle le héros, un petit garçon du nom de Martin, se réveille chaque matin transformé en quelque chose de nouveau. Comme je n'ai rien à faire de ma vie, j'en ai fait un résumé détaillé.

J’ai regardé cet épisode en particulier dans l’espoir fou d’y voir quelque double lecture, ou référence habile à des séries comme X-Files. Espoir déçu, comme nous le verrons.

Spoiler :
Image
L’épisode commence tout à fait subtilement par quelqu’un qui joue au frisbee avec son chien dans la rue à six heures du matin — lequel frisbee ressemble beaucoup à une soucoupe volante et est accompagné d’une musique qui ressemble un peu à du sous-Mark Snow (ce qui est loin d’être un compliment). Ah et d'ailleurs : c’est quoi ce nez ?!

Ainsi donc, Martin se réveille-t-il comme chaque matin transformé en quelque chose de nouveau. (À ce sujet, quel est son nom de famille ? Matin ? Quel genre de parent est-il assez cruel pour appeler son fils Martin Matin ??) Quoi qu’il en soit, l’ami Martin se réveille vêtu d’une sorte de tunique bleue, et coiffé de ce que j’interprète comme étant une petite antenne parabolique, et dont j’imagine qu’elle permet de contrôler les pensées des gens, ou quelque chose comme ça. Je serais ses amis, je mettrais de ce pas un chapeau d’aluminium.

À côté de sa table de chevet, quelqu’un qui a vu ce premier plan et qui s’est rendu compte qu’on ne devinait absolument pas ce que sa tenue était censée représenter a fort obligeamment déposé un petit papier informant Martin de ce qu’il était aujourd’hui ufologue. Je ne sais pas pourquoi les ufologues devraient porter des vêtements évoquant plutôt l’habillage traditionnel d’une faction déviante des raëliens, et ça ne sera jamais expliqué. Par ailleurs, j’aimerais signaler au passage que je n’ai pas souvenance qu’il y eût déjà dans un autre épisode de papier expliquant à Martin ce qu’il est, mais je peux me tromper.

Image
Le costume de Martin est basiquement l’idée que je me fais d’une robe de chambre de cosaque — un cosaque qui ferait aussi Free-Wifi.

Toujours est-il que Martin s’en va petit-déjeuner, et qu’il reçoit une lettre l’informant de ce qu’il est nommé directeur du musée d’ufologie de la ville. La rapidité à laquelle les nouvelles circulent dans cette série m’a toujours fasciné, mais je vais supposer que c’est normal, vu son postulat de base.

Image
Le père de Martin n'a jamais eu à faire de test de paternité.

Ainsi donc Martin retrouve-t-il Gromo et Roxane, ses deux amis, et tous trois se dirigent vers le musée d’ufologie. À l’intérieur, nombre de soucoupes volantes et d’extra-terrestres, car ce musée confond allègrement ovnis et extra-terrestres. Je ne critique pas, mais j’aurais trouvé amusant que la conclusion de cet épisode fût en fait que les ovnis venaient du centre de la terre creuse.

En tous cas, dans le musée, les trois larrons croisent d’abord des extra-terrestres cherchant à connaître la recette de la pizza (…pourquoi pas), puis aperçoivent dans une vitrine ce que j’analyse comme étant un cube de gelée de Minecraft, ou du moins un parent proche, en ayant la taille, la forme, le bruit et la couleur (et probablement l’odeur aussi). Gromo en conclut on ne sait trop comment qu’il s’agit d’un œuf — lequel éclot d’ailleurs dans la seconde, laissant paraître une monstrueuse créature tentaculaire (on a ça dans un musée de province ?), qui se met à courser les trois compères, la vitre séparant la zone d’exposition de l’œuf extra-terrestre de la galerie des visiteurs ayant disparu d’un plan à l’autre sans plus d’explication.

Suite à une intuition heureuse que je ne m’explique pas (mais lui non plus, il le déclare d’ailleurs dans cette scène), Martin utilise sa petite antenne parabolique portative pour diminuer de taille l’extra-terrestre hostile, lequel s’en va se cacher un peu plus loin. Non mais il ne sait vraiment pas pourquoi il a fait ça, en plus. Quand Roxane lui demande, il répond que c’est « parce qu’il est ufologue », ce qui est la façon qu'ont ces gens-là de dire « ta gueule, c'est magique ». Enfin ! Les trois amis s’en vont donc à l’école. Monsieur Grindsel, quant à lui, en manque d’élèves à réprimer, s’en va au musée d’ufologie car il a lu dans le journal que Martin en avait été nommé directeur. Il espère pouvoir l’y retrouver pour pouvoir le réprimer. Ce comportement de psychopathe est entre parenthèses tout à fait normal pour un directeur adjoint d’école.

Dans le musée, Grindsel se fait parasiter par l’extra-terrestre en goguette sorti de l’œuf éclos. Pourquoi notre ET a-t-il choisi d’infecter Grindsel plutôt que l'un des trois compères, nous n’en saurons rien.

Ce faisant, tous, Grindsel comme les trois amis, rentrent à l’école, quasiment en retard – ce qui signifie que Martin est sorti de chez lui, a fortuitement croisé ses amis, est allé au musée d’ufologie, l’a visité, a combattu un extra-terrestre belliqueux et est allé à l’école, tout ça avant le début des cours ? Dame ! Mais à quelle heure se lève-t-il ?

Une fois rendu à l’école, Grindsel signale à la maîtresse de Martin (maîtresse d’école, je précise), qu’il aimerait bien le faire passer au conseil de discipline. Cette dernière exprime sa désapprobation principalement par des « oh » et des « ah » modulés, tandis que le directeur adjoint s'en va sans plus d'explication, très en colère.

Monsieur Grindsel, qui fait donc sa crise, s’en va voir le directeur pour lui demander de convoquer le conseil de discipline par rapport au cas de Martin, qui est arrivé presque en retard. Le directeur refuse, ce qui a don de fâcher Grindsel tout rouge, qui génère alors tout un tas de tentacules autour de lui. Effrayé, le directeur signe un document de l’écriture d’un enfant de cinq ans. Puis il se téléporte dans la salle de classe de Martin, où il annonce que ce dernier risque d'être renvoyé... (pour, je le rappelle, être arrivé quasiment en retard). Lors, Grindsel arrive à son tour, devient tout berserk-alien, et tente d’étrangler le directeur ainsi que la maîtresse, pendant que les élèves s’enfuient. Ce plan m’a d’ailleurs très clairement fait l’impression que les élèves s’enfuyaient vers les fenêtres et non pas vers la porte, mais je peux me tromper. Martin, lui, ne songe pas à utiliser son antenne parabolique et s’enfuit aussi, à tout hasard. Ou alors peut-être sait-il qu’il ne peut pas utiliser son antenne parabolique sur le directeur adjoint ? Peut-être ce fourbe portait-il une chemise en aluminium ? Nous ne le saurons sans doute jamais.
Finalement, Grindsel-alien enferme le directeur et la maîtresse dans un placard à balais.

Dans le placard, le directeur appelle la police pour lui signaler qu’il est enfermé dans le placard à côté des toilettes (authentique, je ne sais pas ce que font des toilettes dans une salle de classe), par un hybride humain-extra-terrestre. Tout ceci est présenté de manière tellement ridicule que j’étais sûr que la police allait se moquer de lui ; mais en fait, une cellule de crise est immédiatement montée à la mairie, avec le maire, Édouard Balladur le commissaire de police, l’officier de police qui a pris l’appel du directeur, l’inspecteur d’académie (je ne sais pas pourquoi non plus), Martin (sans doute en sa qualité de directeur du musée d’ufologie, ce qui soit dit en passant n’a l’air de choquer personne), Roxane et Gromo (en tant que… témoins ?). Les autres élèves, eux, se sont dématérialisés quelque part et on n’en reparlera plus du film.

Peut-être sont-ils tous morts d’avoir sauté par les fenêtres, allez savoir.

Image
L’inspecteur d’académie est un maffioso, au fait.

On propose d’abord de nommer Grindsel directeur de l’école afin qu’il libère ses otages, mais le maire refuse, arguant que ses administrés pourraient être contre. (À ce niveau-là, on atteint des sommets de l'absurde que même les MothyPython n'auraient pas osé aborder). Balladur propose alors de prendre l’école par la force, mais les policiers ont très peur et s’enfuient tous en courant devant Grindsel l’alien, sauf les deux de la cellule de crise, qui rejoignent le directeur et la maîtresse dans le placard à balais. C’est un grand placard à balais, je comprends mieux pourquoi il était à côté des toilettes – en fait, il est tellement grand qu’il est à côté de tout.

Martin propose alors la solution la plus raisonnable : aller demander aux deux aliens du début de l’aider (ceux qui aimaient la pizza). Les aliens disent qu’ils ont un peu la flemme, mais que comme Martin les a aidés à trouver une pizzéria, ils veulent bien faire un geste. Ce faisant, le policier Mentonmutant accompagne les jeunes à l’école. À ce moment du récit, je ressens une certaine sympathie pour les aliens à pizza, dont je comprends assez bien la flemme. Cette aventure est interminable.

Image
Le policier Mentonmutant.

Suite à diverses péripéties et courses-poursuites dans les couloirs de l’école, les trois enfants se retrouvent dans le gymnase, acculés. J’en profite pour glisser que l’école semble intégralement vide : je me demandais jusque-là où étaient les autres élèves et instituteurs, s’ils avaient été évacués, s’ils se cachaient, ou quoi que ce soit d’autre ; mais en fait, si l’on regarde attentivement les plans de course de couloir, on note qu’il n’y a aucune autre porte que celle du bureau de monsieur Grindsel. Leur école, assez énorme comme on le voit sur les plans d’ensemble, est donc uniquement constituée d’une salle de classe, d’un bureau de directeur, d’un bureau de directeur adjoint, d’un placard à balais démentiel, et de toilettes.

Image
Ça pourrait-être une punition pour les amateurs de Hentai.

À ce moment-là, alors que tout semble perdu, les lumières du gymnase s’éteignent. Une voix retentit : « Mon petit grumelon ! C’est ta maman ». Je précise à toutes fins utiles que grumelon est l’espèce extra-terrestre à laquelle appartient notre alien squatteur de corps. Moi aussi j’appelle « mon petit humain » les gens que j’aime bien. La maman grumelon (grumelonne ?) demande à son fils de revenir avec elle, en lui promettant de lui faire du gâteau aux vers. « Du gâteau aux vers comme je l’aime ? », demande le grumelon plein d’espoir, qui ne tarde alors pas à déposséder Grindsel pour s’élancer vers les cieux, monter à bord d’un vaisseau spatial à la forme improbable, et disparaître dans l’espace. Ne me demandez pas comment il est supposé savoir qu’il aime le gâteau aux vers ou même connaître sa maman alors qu’on l’a vu éclore au début de l’épisode, je n’en sais pas plus que vous. Quoi qu’il en soit, c’en est fini de l’extra-terrestre-dont-le-rêve-était-de-devenir-directeur-d’école-primaire.

Tout le monde est donc libéré du placard à balais géant, les gens sont contents, les extra-terrestres pizzamanes disparaissent du film et rejoignent sans doute les autres élèves de la classe de Martin là où on ne les voit plus, et l’épisode se conclut sur une blague de Martin que je n’ai pas bien saisie comme quoi Grindsel n’aurait jamais eu l’ambition de devenir directeur à la place du directeur, qu’allez-vous croire, ahaha. Fin.

Eh bien ; le moins que je puisse dire, c'est que je ne suis pas sorti grandi de ce visionnage.

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Martin Matin Ufologue
MessagePublié: 22 Mars 2021, 20:44 
Übertypografer
Übertypografer
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 26 Novembre 2008, 18:29
Messages: 5268
Localisation: Großostn
Franchement, bravo pour le résumé. Cet épisode avait l'air d'être remarquablement épique.

En tout cas, le concept me rappelle un roman de la série Chair de Poule dans lequel un ado se réveille chaque matin avec une apparence physique différente à partir du moment où il se met à dormir dans une certaine chambre. Comme quoi cette idée de changer de physique tous les jours doit avoir une certaine résonance chez les enfants (ou chez les adultes qui écrivent ces scénarii)...

_________________
Ungl unl . . . rrlh . . . chchch . . .
[H.P. Lovecraft, The Rats in the Wall, 1923]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Martin Matin Ufologue
MessagePublié: 22 Mars 2021, 21:36 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 2565
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
J'ai tellement ri! J'en ai presque eu mal au ventre. :lol:

Franchement merci pour ce moment Pochon. Je ne fais pas plus de commentaires car ça gacherait la magie du truc mais vraiment, sache que je suis ta première fan concernant les résumés de docus/films/séries/animés frelatés.

Spoiler :
PS: Par contre, c'est quoi ton problème avec Mark Snow? :evil: (Je plaisante hein! :twisted: )

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Martin Matin Ufologue
MessagePublié: 23 Mars 2021, 10:57 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6996
Localisation: Massif central. Par là.
En même temps, bien évidemment que ça allait être pourri, il suffit de regarder la synthèse Wikipédia de la série :

Citer:
Martin Matin est une série télévisée d'animation française en 160 épisodes de 13 minutes, créée par Denis Olivieri, Tian Xiao Zhang, Claude Prothée et Luc Vinciguerra, produite par les Cartooneurs associés et la Shanghai Jinri Société de l'animation, diffusée à partir du 25 août 2003 sur France 3.


Tout le monde sait bien que les français ne produisent rien de bon en matière de série d'animation ! :o


(Oui, je sais, je suis de mauvaise foi. Certains studios (Ankama et Xilam) peuvent quand ils le veulent sortir des séries de qualité regardables par des adultes ; et quand les français collaborent avec les japonais, on peut avoir des résultats très corrects...)

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Martin Matin Ufologue
MessagePublié: 25 Mars 2021, 10:55 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 2838
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Haha, merci à vous :D

Herr Magog a écrit:
Comme quoi cette idée de changer de physique tous les jours doit avoir une certaine résonance chez les enfants (ou chez les adultes qui écrivent ces scénarii)...

Bonne question !
Pour les enfants, ça leur permet sans doute de s'imaginer toute la diversité des "métiers" du monde, et de se dire qu'on peut tout faire, tout essayer... c'est sans doute rassurant.
Pour les scénaristes, c'est le bonheur : ça leur permet de faire un western, un péplum, un thriller, un truc de SF, etc... sans jamais quitter le cadre de leur série d'origine. On ne saurait rêver mieux.
Et pour les adultes... peut-être que ça les fait fantasmer sur une certaine simplicité perdue à changer de voie professionnelle ? :shifty:

Metromo a écrit:
PS: Par contre, c'est quoi ton problème avec Mark Snow? :evil: (Je plaisante hein! :twisted: )

Ben disons que le travail qu'il a effectué sur X-Files était pour le moins indolent :mrgreen:
(à quelques exceptions près, qu'on saurait compter sur les doigts d'une main de pianiste)

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Martin Matin Ufologue
MessagePublié: 26 Mars 2021, 15:37 
Membre
Membre
Hors-ligne

Inscription: 17 Juin 2011, 18:42
Messages: 101
Je regardais ce dessin-animé avec ma chère cousine le matin.

J'aimai bien.
C'était sympatoche.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze