Nous sommes actuellement le 01 Août 2021, 22:51

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ]  Atteindre la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: La Forge de Dieu
MessagePublié: 30 Mai 2021, 22:34 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 2838
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Je viens de finir la lecture de La forge de Dieu, de Gérard Nissim Amzallag. Dans ce livre à l'écriture un peu austère, l'auteur développe une théorie selon laquelle YHWE, le dieu des Juifs, était initialement une divinité liée à la métallurgie et vénérée par les Quénites, les descendants de Caïn. De nombreux éléments semblent appuyer cette thèse, qu'ils soient historiques, archéologiques, théologies, déductifs, ou philologiques.

Ainsi, le fait que dans les premiers temps de la religion hébraïque, l'endroit où était vénéré la divinité suprême se situait au même emplacement que celui du four dans les complexes métallurgiques que l'on a pu retrouver. Que les prophètes louent fréquemment le "kabod" de Dieu, que les auteurs ont traduit alternativement par "gloire" ou "colère", mais qui signifie également en hébreu ancien le "rayonnement du cuivre chauffé à blanc", ce qui correspond très bien à la description d'un autel de prière qui, une fois le feu sacré allumé, laisse à paraître le "kabod" de Dieu. Ou encore les narines de Dieu, qui interviennent apparemment très fréquemment dans la Bible et on bien intrigué les traducteurs, mais qui prennent tout leur sens si on les imagine comme les tuyères qui actionnent le four ; lorsque Dieu est dit "aux longues narines", cela signifie qu'il est patient, puisqu'un four avec des tuyères allongées chauffera plus lentement. Lesquelles tuyères font d'ailleurs exactement le même bruit lorsque le vent y souffle qu'une sorte de trompette toujours employée lors des cérémonies judaïques.

Pour l'auteur, c'est la découverte de la métallurgie du cuivre qui a rendu l'homme égal à Dieu, puisque désormais, il savait travailler, créer, et modifier la matière. Il n'avait donc plus besoin de l'intercession des divinités secondaires pour intercéder en son nom auprès de Dieu, d'où le monothéisme (je simplifie grossièrement). Chassés du Paradis car ils étaient prêts à vivre leur vie (le vieux mot hébreux pour "serpent" se prononce de la même façon que celui pour "cuivre"), Adam et Ève ont donné naissance à Caïn, dont la descendance engendrera entre autres le premier forgeron, le premier artisan, le premier artiste, etc. Et étant le vrai protégé de Dieu (contrairement à ce sale pistonné d'Abel), Caïn est marqué d'un signe faisant savoir à tous qu'ils auront affaire à Dieu s'ils venaient à lui chercher querelle (ce que la Bible transforme laborieusement en signe d'infâmie pour avoir tué son frère).

Les forgerons quénites gardaient cette religion secrète et initiatique, ce que représentent les trois premiers commandements, dont l'auteur suppose qu'ils étaient au départ les seuls à être utilisés dans la religiosité quénite. La révolution vint de l'invitation faite par Jacob-Israël à tous les Hébreux de se convertir à la nouvelle religion.

Bien entendu, je simplifie grandement. Mais ce sont là les idées d'un livre très intéressant et audacieux, et qui avances des thèses auxquelles j'ai, faute de mieux, bien envie de croire. Je ne maîtrise malheureusement que bien trop peu la théologie pour pouvoir juger plus avant de la théorie de Gérard Nissim Amzallag. Cependant, comme ses idées tiennent la route et ont le mérite de répondre à une question souvent laissée en suspens.

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: La Forge de Dieu
MessagePublié: 31 Mai 2021, 08:04 
E = mc 3 ou 4
E = mc 3 ou 4
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 01 Décembre 2013, 09:58
Messages: 4127
:wtf: :think: Personnellement, ça me paraît fort capillotracté... Et je ne vois pas bien l'intérêt... Et de même que pour l'oeuf et la poule, qu'est-ce qui est arrivé avant : Caïn et les Quénites ou YHWE ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: La Forge de Dieu
MessagePublié: 31 Mai 2021, 08:57 
Disciple poulpique
Disciple poulpique
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 09 Mars 2010, 20:29
Messages: 894
Le déut est bon, Yahvé, était plus que très vraisemblablement un dieu, de l'orage, du feu, de la montagne, (donc par extension de la forge) et guerrier dont la représentation (entre autre) était un taureau avant de devenir un dieu unique en syncrétisant d'autres dieux (et en particulier "ses supérieurs" au panthéon) ainsi que leurs mythes.

Si le sujet vous intéresse, je peux vous donner le nom de quelques chaines youtube sur l'histoire des religions.

_________________
Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Cthulhu fhtagn


https://www.facebook.com/DJ.Bu.all.stylles


Dernière édition par Lamart le 31 Mai 2021, 09:18, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: La Forge de Dieu
MessagePublié: 31 Mai 2021, 09:01 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 447
Merci Pochel pour cet excellent compte-rendu de lecture, qui donne vraiment envie de lire le bouquin !

Pour autant, cette thèse d'un Dieu forgeron à l'origine du monothéisme juif paraît en effet très surprenante, ne serait-ce que de par la rareté des références métallurgiques dans la Bible...

Juste pour alimenter un débat, et n'étant pas un spécialiste de ce domaine, je vous livre cette courte mais intéressante revue critique de l'ouvrage, formulée par Eliane Bedu, jeune étudiante en “Théologie, Histoire et Philosophie des Religions” au St John’s College de l’Université de Cambridge :

(Source : le site de l'association Mare Nostrum - Une méditerranée autrement : https://marenostrum.pm/la-forge-de-dieu-gerard-nissim-amzallag/)

"Le dieu juif est une entité mystérieuse. Il ne se dévoile que rarement, voire partiellement. On ne prononce pas son nom. יהוה n’est pas un dieu que l’on apprend à connaître avec sa foi. (Nous employons cette graphie du nom de Dieu, car le tétragramme divin ne doit pas être prononcé ; c’est pourquoi nous utilisons l’expression exacte de la Torah.) La quête historique et archéologique du peuple juif est très difficile à retracer. Avec “La Forge de Dieu”, Gérard Nissim Amzallag mêle généalogie biblique et archéologie afin de nous offrir une théorie novatrice sur le début du culte de יהוה, et des premiers juifs métallurgistes.
La découverte du site archéologique de Timna est le point de départ de la théorie de Gérard Nissim Amzallag. Benno Rothenberg fut le premier archéologue à faire le lien entre le site métallurgique de Timna et la “Tente du rendez-vous”, sanctuaire décrit dans l’Ancien Testament, et dont la tradition raconte qu’elle aurait été visitée par Moïse. Ce rapprochement nous paraît hasardeux. En effet, l’agriculture est un thème récurrent dans les récits bibliques, contrairement à la métallurgie qui est secondaire. Il est admis que les premiers disciples de יהוה étaient des agriculteurs et non des métallurgistes.
L’émergence parallèle des deux sites dans le temps et dans l’espace est, pour l’auteur, un élément de preuve que la “Tente du rendez-vous” se situerait à Timna. Pour Gérard Nissim Amzallag, la révélation divine se faisait à travers le souffle des fourneaux. Il l’explique à l’aide d’occurrences de champs lexicaux se référant à la métallurgie, et de visions volcaniques dans les récits bibliques.
Même s’il est prouvé que des peuples métallurgistes vivaient dans ces régions désertiques, et vouaient un culte yahviste, comment attester que c’est dans ces mines qu’est né יהוה ? Comment déterminer l’identité de ce peuple de premiers disciples ? Se basant sur des textes bibliques et égyptiens, l’auteur localise la naissance du culte de יהוה entre le mont Séir, la région de Faynan, et celle de Teman, dont le centre est Timna. Les textes égyptiens font mention d’un peuple nomade nommé Shasus. Gérard Nissim Amzallag identifie ce peuple comme les premiers juifs métallurgistes, et s’emploie à le rattacher à la généalogie biblique. Il lie Tubal-Caïn, Jethro, Moïse, et Jacob au site, et en fait le premier sanctuaire yahviste précédant le Temple.
Ayant une véritable importance initiatique, pour l’auteur, la tradition métallurgiste yahviste a servi de support au développement de la théologie juive. Cette dimension métallurgique de Dieu aurait été perdue à la fin des productions de cuivre dans la région, au IXe siècle avant notre ère.
Nonobstant, et sans mettre en doute l’érudition de l’auteur, qui est docteur en études bibliques et dont les travaux ont fait l’objet de nombreuses publications, on ne peut être qu’étonné de la faiblesse de ses sources. L’hypothèse de Gérard Nissim Amzallag repose exclusivement sur des récits bibliques et des traditions mythologiques grecques. Ces mythes et ces croyances ne peuvent – pour l’historien et le théologien – être des sources historiques fiables. L’auteur s’emploie toutefois à légitimer sa théorie en ayant recours à des légendes et à des syllogismes. Après tout, Heinrich Schliemann, sur la seule base du récit d’Homère, nourrissait l’espoir de découvrir la ville de Troie, dont on pensait qu’elle était mythique. Il a fait des découvertes archéologiques majeures, prouvant surtout que l’“Illiade” et l’“Odyssée” n’était pas qu’un simple poème… Souhaitons la même réussite à Gérard Nissim Amzallag.
Bien que “La Forge de Dieu” ne présente pas une théorie convaincante du point de vue historique et archéologique, l’ouvrage demeure séduisant, car il nous invite à étudier l’Ancien Testament sous un nouvel angle : celui de la tradition métallurgiste et des forgerons qénites de l’âge du bronze. Il nous offre également une vision novatrice sur les pratiques et les significations religieuses des premières peuplades juives. C’est là son plus grand mérite."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: La Forge de Dieu
MessagePublié: 31 Mai 2021, 10:32 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6996
Localisation: Massif central. Par là.
L'hypothèse n'est pas absurde. Les forgerons ont souvent un statut particulier dans les sociétés traditionnelles, on leur prête des pouvoirs surnaturels ou des relations avec le monde occulte ; ils se retrouvent souvent à former des castes à part du reste de la communauté, ou à s'organiser en sociétés secrètes ésotériques (c'est un phénomène qui existe encore en Afrique sub-saharienne).

Le souci est plutôt que cette hypothèse d'un YHWH-forgeron ne repose pas sur grand chose, du point de vue archéologique. Les fouilles menées sur le vieux Jérusalem ont livré d'ailleurs pas mal d'informations intéressantes sur la religion d'avant la chute du 1er temple ; elles ont notamment montré que l'ancienne ville n'était pas très grande ni peuplée, et que ses habitants se livraient à un polythéisme débridé : YHWH était un divinité importante (apparemment le dieu tutélaire de la ville, à l'instar de Baal à Ugarit ou de Marduk à Babylone) mais un dieu parmi tant d'autres, et il possédait une déesse parèdre - nommée Ashera.
Mais je n'ai pas le souvenir que quoi que ce soit ait pointé dans le sens d'une tradition yahwiste métallurgique, qui serait alors antérieure (à l'époque où, peut-être, les hébreux ne s'étaient pas sédentarisés ?).

Il est évident qu'on ne peut passe baser sur le contenu de l'Ancien Testament pour spéculer sur l'origine de YHWH : l'AT a été écrit lors de l'exil des Juifs à Babylone à des fins politiques — afin de resserrer la communauté hébraïque autour de croyances communes et de la rassurer sur son statut de "peuple élu". Y faire la distinction entre ce qui relève de la réalité historique et de la propagande est complètement impossible.

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: La Forge de Dieu
MessagePublié: 31 Mai 2021, 10:44 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 2838
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
@Patto : merci pour le compte-rendu critique ! Je n'avais pas fait l'effort de chercher des critiques sur ce livre, mais j'entends très bien ces arguments. Je reconnais n'avoir pas vérifié les sources de cet ouvrage, noyées qu'elles étaient dans une bibliographie commentée un peu indigeste d'une quinzaine de pages.

Ar Soner a écrit:
Mais je n'ai pas le souvenir que quoi que ce soit ait pointé dans le sens d'une tradition yahwiste métallurgique, qui serait alors antérieure

En fait, l'auteur développe une théorie selon laquelle les Hébreux, qui n'étaient pas un peuple métallurgiste, auraient repris la religion des Quénites, rendue attractive par le succès (social, financier, politique) de ses fidèles. Je simplifie largement mais en gros c'est l'idée du truc.
Quant aux autres divinités, il les évoque également, et il avance que la révolution métallurgique aurait en fait permis un contact direct entre l'homme et son dieu, ce qui aurait rendu caduc le rôle des autres divinités, lesquelles servaient anciennement d'intermédiaires entre les hommes et dieu. En y repensant, je me demande même s'il n'avançait pas l'hypothèse selon laquelle ce seraient ces divinités de rang inférieur qui auraient, de colère, chassé Adam et Ève du paradis. À revérifier.
Quant à Ashéra, pas un mot.

Lamart a écrit:
et guerrier dont la représentation (entre autre) était un taureau avant de devenir un dieu unique en syncrétisant d'autres dieux (et en particulier "ses supérieurs" au panthéon) ainsi que leurs mythes.

Je n'ai jamais entendu parler de ces théories ! Si tu as des sources je veux bien.

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: La Forge de Dieu
MessagePublié: 31 Mai 2021, 10:54 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6996
Localisation: Massif central. Par là.
Pochel a écrit:
En fait, l'auteur développe une théorie selon laquelle les Hébreux, qui n'étaient pas un peuple métallurgiste, auraient repris la religion des Quénites, rendue attractive par le succès (social, financier, politique) de ses fidèles.

Et c'est un autre problème : pourquoi faire le lien avec Quénites ? Ils sont mentionnés une fois ou deux dans l'Ancien testament comme une tribu mineure établie en Canaan, mais n'ont pas d'existence historique avérée.
J'imagine que pour l'auteur, c'est une façon de faire le lien avec Tubal-Caïn (descendant de Caïn et qui serait l'inventeur du travail du métal), mais c'est assez capillotracté...

Pochel a écrit:
Quant aux autres divinités, il les évoque également, et il avance que la révolution métallurgique aurait en fait permis un contact direct entre l'homme et son dieu, ce qui aurait rendu caduc le rôle des autres divinités, lesquelles servaient anciennement d'intermédiaires entre les hommes et dieu.

Ce qui est un peu douteux en regard des preuves historiques, qui indiquent bien que les Hébreux n'ont définitivement adopté le monothéisme que très tard, lors de l'exil à Babylone.

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: La Forge de Dieu
MessagePublié: 31 Mai 2021, 11:09 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 2838
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Ar Soner a écrit:
J'imagine que pour l'auteur, c'est une façon de faire le lien avec Tubal-Caïn

C'est cela !
Malheureusement, ce livre est une de mes premières tentatives d'entrer dans le monde mystérieux et passionnant de la théologie de l'ancien testament, ce qui fait que je manque sans doute encore un peu de recul face aux concepts développés. Il faudra que je lise plus à ce sujet !...

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: La Forge de Dieu
MessagePublié: 31 Mai 2021, 14:01 
Disciple poulpique
Disciple poulpique
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 09 Mars 2010, 20:29
Messages: 894
Cette chaine youtube mets en ligne des cours universitaire de l'histoire des religions : https://www.youtube.com/channel/UCM_YDv ... 9srluzZ3eA

Il en parle à plusieurs reprises notamment sur les vidéos traitant de l'arche d'alliance.
Après si le sujet ne vous intéresse pas, cela risque d'être un peu pénible à regarder, mais très intéressant et instructif si on y a de l'intéret (même si les raclements de gorge incessants du professeur sont pénibles à la longue 8-) ).

_________________
Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Cthulhu fhtagn


https://www.facebook.com/DJ.Bu.all.stylles


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: La Forge de Dieu
MessagePublié: 01 Juin 2021, 10:42 
Übertypografer
Übertypografer
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 26 Novembre 2008, 18:29
Messages: 5268
Localisation: Großostn
La métallurgie a clairement été longtemps rattachée à une dimension purement spirituelle, et ce comme le soulignait Ar Soner, dans des nombreuses cultures. L'alchimie en est un bon exemple : apparemment elle a toujours été une pratique extrêmement spirituelle, et ce dans tous les grands âges de son existence (égypte ancienne, Grèce, moyen-Orient, Europe...). Même encore aujourd'hui, certains alchimistes insistent beaucoup sur ce côté très "religieux" de la chose. D'ailleurs, la transmutation des métaux (du plomb, état le plus vil, jusqu'à l'argent puis l'or) est vue comme une purification, et sa réussite n'est censée être possible qu'avec une pratique (et une progression) spirituelle vers l'illumination.

_________________
Ungl unl . . . rrlh . . . chchch . . .
[H.P. Lovecraft, The Rats in the Wall, 1923]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ]  Atteindre la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze