Nous sommes actuellement le 03 Août 2021, 19:45

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 32 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur Message
MessagePublié: 18 Février 2021, 23:36 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4608
J'ai cherché le post pour le retrouver... je ne me rappelais pas qu'il était si loin... :mrgreen:

Je viens de finir le documentaire "La disparue du Cecil Hotel" proposé sur Netflix, et franchement j'ai trouvé qu'il était vraiment très bien fait, et remettait beaucoup de choses en perspective.

Je ne sais pas si je suis convaincue à 100% de la thèse finale, qui suit la thèse finale de la police, à savoir la noyade accidentelle consécutive à épisode psychotique lié à la bipolarité d'Elisa (disons que je n'ai jamais été convaincue à 100% par aucune thèse en fait, et je me dis que c'est bien aussi comme ça), mais disons que de la manière dont ça a été présenté, oui, on peut dire que c'est la thèse la plus logique et la plus économe, et juste s'arrêter là, si on est fatigué de penser trop loin.
Je ne sais pas si le docu met un point final à l'histoire. Si on le regarde de façon "brute" sans réfléchir à la signification derrière, oui sans doute. Mais si on réfléchit de façon un peu plus complexe, peut-être aussi que c'est un point... jusqu'au point de suspension suivant. :think:


Mais comment dire ? Même si le "simple" accident est la "vérité", je me dis que vu le karma du lieu, et toutes les coïncidences dans cette affaire, c'est comme s'il y avait comme des lignes de temps qui venaient se rejoindre pour arriver à un résultat donné. Comme des murmures courant sur le tissu même de l'Univers.
Quelque part, il y aura toujours comme un flou indicible dans cette histoire, et c'est ce qui la rend fascinante.

Ce que j'ai trouvé de vraiment intéressant aussi c'est toute l'explication socio-culturelle et économique du contexte du quartier, l'hôtel (je connaissais un peu, mais pas de façon aussi complète, et franchement j'ai appris des trucs), la manière de traiter de l'implication des internautes, des youtubers, les théories du complots (mention spéciale au pauvre chanteur de black mental accusé à tort, dont je ne connaissais pas l'existence, d'ailleurs), la manière dont cette affaire a obsédé certaines personnes... en révélant, peut-être les failles aussi que nous avons tous. Il y a en fait des milliers d'histoires dans cette histoire.
Et il y a toute une symbolique derrière, comme une forme de poésie quantique. Cette histoire est une tragédie. Et en même temps, cette histoire demeure incroyablement fascinante et intrigante.

Et enfin, la manière de rappeler qu'Elisa Lam était une vraie personne. Avec sa complexité, sa beauté, ses faiblesses... Et qu'elle inspire encore des personnes, que des tas de gens lisent encore son blog, et s'adresse à elle, qu'elle a de l'importance pour eux. Vraiment, c'est très touchant. On en arrive presque à se dire que l'on regrette nous aussi de ne pas l'avoir connue de son vivant...

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 19 Février 2021, 10:11 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 449
Chimère a écrit:
J'ai cherché le post pour le retrouver... je ne me rappelais pas qu'il était si loin... :mrgreen:

Je viens de finir le documentaire "La disparue du Cecil Hotel" proposé sur Netflix, et franchement j'ai trouvé qu'il était vraiment très bien fait, et remettait beaucoup de choses en perspective.


Mais comment dire ? Même si le "simple" accident est la "vérité", je me dis que vu le karma du lieu, et toutes les coïncidences dans cette affaire, c'est comme s'il y avait comme des lignes de temps qui venaient se rejoindre pour arriver à un résultat donné. Comme des murmures courant sur le tissu même de l'Univers.
Quelque part, il y aura toujours comme un flou indicible dans cette histoire, et c'est ce qui la rend fascinante.

Et il y a toute une symbolique derrière, comme une forme de poésie quantique. Cette histoire est une tragédie. Et en même temps, cette histoire demeure incroyablement fascinante et intrigante.

Et enfin, la manière de rappeler qu'Elisa Lam était une vraie personne. Avec sa complexité, sa beauté, ses faiblesses... Et qu'elle inspire encore des personnes, que des tas de gens lisent encore son blog, et s'adresse à elle, qu'elle a de l'importance pour eux. Vraiment, c'est très touchant. On en arrive presque à se dire que l'on regrette nous aussi de ne pas l'avoir connue de son vivant...


Merci Chimère pour ce beau commentaire, que je trouve particulièrement émouvant.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 32 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3, 4

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 4 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze