Nous sommes actuellement le 01 Août 2021, 16:02

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 404 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 37, 38, 39, 40, 41
Auteur Message
MessagePublié: 23 Mars 2021, 16:03 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 447
Metronomia a écrit:
...
...
Ainsi donc, petit à petit, il semble que l'acupuncture fasse son nid dans le milieu médical conventionnel. Je trouve aussi intéressant qu'heureux de constater que les mentalités sont en train d'évoluer sur l'usage des médecines parallèles. J'avais déjà eu l'occasion de m'en rendre compte il y a 3 ans lorsqu'un copain était tombé gravement malade et qu'au cours de mes recherches pour essayer de le soutenir comme je pouvais, j'avais lu que l'IGR (Institut Gustave Roussy) proposait des consultations de médecine alternative (auriculothérapie, acupuncture, mésothérapie, relaxation, stimulation transcutanée...) pour lutter contre la douleur.

Je suis satisfaite de constater que le processus semble suivre son petit bonhomme de chemin et infuser doucement dans la société.


En même temps, il semble que l’acupuncture bénéficie depuis longtemps d’une reconnaissance institutionnelle, en France, puisque « …c’est l'un des premiers pays à avoir établi des consultations hospitalières d'acupuncture (1932, Paul Ferreyrolles à l'hôpital Bichat), à inscrire l'acupuncture dans la nomenclature des actes médicaux et à assurer son remboursement par la sécurité sociale (1948), à organiser dans les facultés de médecines un enseignement d'acupuncture sous la forme d'un diplôme inter-universitaire (1987) et d’une capacité de médecine (2007). Toutefois l'acupuncture en France est strictement réservée aux médecins et n'est pas considérée comme une spécialité mais comme une « orientation », qu'il est loisible de déclarer, sans aucun contrôle. » (source : Wikipedia)

Quoiqu’il en soit , l’Académie nationale de médecine, au vu des bénéfices thérapeutiques dûment constatés dans certaines pathologies et de l’attrait grandissant du public pour les médecines alternatives, a en effet publié en 2013 un rapport reconnaissant bon gré mal gré et ne serait-ce que dans une mesure limitée l’intérêt que présente l’acupuncture en tant que pratique thérapeutique complémentaire à l’offre de soins conventionnels. Même si on sent bien, rien qu’en lisant le résumé de ce rapport (*), que la reconnaissance pleine et entière d’un fondement scientifique à cette thérapeutique est loin d’être acquise, c’est à coup sûr un premier pas important dans cette voie.

(*) Rapport in extenso téléchargeable à l’adresse :
https://www.academie-medecine.fr/therapies-complementaires-acupuncture-hypnose-osteopathie-tai-chi-leur-place-parmi-les-ressources-de-soins/

Thérapies complémentaires — acupuncture, hypnose, ostéopathie, tai-chi — leur place parmi les ressources de soins
Groupe de travail de la Commission XV (Exercice médical en milieu hospitalier public et en milieu hospitalo-universitaire)
Séance du 5 mars 2013
(résumé)
Les thérapies complémentaires ont-elles une place dans les hôpitaux publics ? Telle est la question que posent les auteurs après l’apparition de ces techniques dans la pratique de plusieurs établissements. Les revues et méta-analyses d’essais cliniques contrôlés montrent que l’acupuncture, la médecine manuelle-ostéopathie et l’hypnose (thérapies les plus pratiquées dans les hôpitaux de Paris) ne font preuve d’utilité que dans un nombre restreint de situations : lombalgies, cervicalgies, certaines céphalées (acupuncture et manipulations du rachis), nausées et vomissements de la chimiothérapie anticancéreuse(acupuncture et hypnose), prévention de la douleur liée aux soins chez l’enfant(hypnose). De même le tai-chi paraît efficace pour la prévention des chutes et l’amélioration de l’équilibre chez les personnes âgées. Toutefois l’avantage de ces méthodes par rapport aux soins de référence est peu ou non significatif, et quand une intervention placebo est réalisable (acupuncture, certaines manipulations) la thérapie authentique n’est pas supérieure à la thérapie simulée. L’effet placebo pourrait donc être le mécanisme commun d’action de ces thérapies. Malgré ces limites, les thérapies complémentaires sont très appréciées du public et la plupart des facultés de médecine françaises leur consacrent des enseignements optionnels de troisième cycle. Les hôpitaux publics, et notamment les CHU et les centres d’oncologie, ne peuvent donc être critiqués d’accorder à ces pratiques une place dans leur offre de soins. Les auteurs émettent cependant plusieurs recommandations afin que, en adoptant ces thérapies, l’hôpital soit perçu non comme garant de leur efficacité, mais comme lieu d’exemplarité de leur pratique et espace ouvert à la recherche et à l’évaluation objective et rigoureuse du bénéfice qu’elles apportent au patient. Ils rappellent à ce titre que ces thérapies ne sont que des méthodes adjuvantes, pouvant compléter les moyens de la médecine conventionnelle, mais ne pouvant s’y substituer.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 23 Mars 2021, 16:23 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 2565
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Merci pour ces compléments, patto.

Citer:
Même si on sent bien, rien qu’en lisant le résumé de ce rapport (*), que la reconnaissance pleine et entière d’un fondement scientifique à cette thérapeutique est loin d’être acquise, c’est à coup sûr un premier pas important dans cette voie.

Oui. Il faudrait surtout plus de données sur l'acupuncture pour en comprendre les mécanismes (qu'ils soient psychologiques ou pas, ou pas seulement).

Encore une fois, le manque d'études cliniques semble lié à des questions de gros sous. Une acupunctrice déclare à ce sujet sur le site de France Q que:

Citer:
Le moteur principal, c’est l’argent. L’industrie pharmaceutique peut se permettre d’évaluer des médicaments, parce qu’elle a déjà des médicaments qui lui rapportent de l’argent et parce qu’elle sait qu’elle va rentabiliser. Les acupuncteurs n’ont pas la force monétaire suffisante pour faire de nombreux essais thérapeutiques. L’État non plus ne peut pas se permettre d’évaluer toutes les pathologies en acupuncture. Après, il y a des difficultés méthodologiques qui sont importantes comme le fait de devoir mesurer l’effet placebo ou le fait que le traitement soit individualisé. Ce sont des difficultés méthodologiques mais elles sont surmontables et on peut mesurer l’efficacité de l'acupuncture par un essai clinique.


Source: https://www.franceculture.fr/sciences/l ... e-efficace

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 27 Mars 2021, 00:49 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 22 Mai 2019, 12:49
Messages: 162
Je poste ça ici:

https://www.youtube.com/watch?v=JMWBMLd7ff4

C'est un débat sur le complotisme. Autant je trouve le débunker des étoiles bof, autant Greg Tabibian soulève (à mon sens) de bonne remarques.

_________________
Le jour viendra que, par une étude suivie de plusieurs siècles, les choses actuellement cachées paraîtront avec évidence, et la postérité s'étonnera que des vérités si claires nous aient échappé.

Sénèque.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 17 Juin 2021, 16:31 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 2838
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
À propos de zététique, j'ai trouvé cette charte des biais cognitifs, que je vous dépose ici :

Image

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 404 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 37, 38, 39, 40, 41

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze