Nous sommes actuellement le 28 Mars 2023, 12:53

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 201 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19 ... 21  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 30 Octobre 2022, 10:30 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 3194
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Je viens de visionner le documentaire qui suit sur les gens qui ont des expériences avec l'au-delà et je vous le recommande chaudement:


https://www.youtube.com/watch?v=vmYacqtH_Iw

Je l'ai trouvé très intéressant et ai appris plein de choses. J'ai trouvé le ton très approprié, mesuré, plein de douceur et de délicatesse. On sent que les auteurs du reportage ont voulu rester aussi honnêtes que possible dans leur approche puisqu'ils ont pris la peine d'interroger un sceptique (en l'occcurence Thomas C. Durand) tout en prenant bien soin de respecter infiniment la parole des témoins et d'adopter une approche et une écoute compréhensives et empathiques.

D'ailleurs, sans surprise, le seul intervenant que j'ai trouvé globalement inintéressant (même s'il n'a rien dit de scandaleux), c'est Thomas Durand. Surtout tout à la fin, quand il dit: "Il y a des tas de sujets scientifiques qui méritent qu'on y investisse de l'argent: le climat, le cancer, etc. Est-ce que la vie après la mort mérite qu'on y mette beaucoup de sous? J'ai envie de dire "oui", si c'est vrai uniquement. Sinon c'est de l'argent perdu".
Et là, je ne peux m'empêcher de trouver ce regard et cette façon de penser pauvres (sans compter que: comment veux-tu savoir si c'est vrai ou faux si tu ne veux pas que la recherche investisse dans ces sujets? C'est prendre le problème complètement à l'envers). Puis, à nouveau, quand bien même il serait démontré que la vie après la mort n'existe pas, ça resterait pour moi très intéressant de comprendre pourquoi et comment les gens fabriquent ces expériences (à la fois physiologiquement et psychologiquement) et ça soulèverait encore des tas de questions aux réponses potentiellement très instructives. Bref, avec Durand, on retombe systématiquement dans l'opposition vrai/faux, le point de vue vertical, et l'idée qu'un point de vue rationaliste est forcément le meilleur et ça me gonfle, je n'ai plus la patience pour ça.

Après, globalement, ses interventions restent acceptables et je reconnais qu'elles ne sont pas dénuées d'intérêt pour essayer de remettre les récits du reportage en perspective.

Une chose est sûre: ce reportage n'est pas, je crois, de nature à faire changer d'avis qui que ce soit, mais il m'a en tout cas convaincue qu'il y a vraiment quelque chose à gratter dans ces experiences et que ce sont des phénomènes que l'on connaît très mal. J'ai par exemple appris l'expression VSCD (et aussi "VSCD partagée"), j'ai appris également que - comme pour les NDE - le fait de se dire très rationnel/cartésien ou au contraire très croyant avant d'avoir fait ces expériences n'avait pas d'incidence sur le taux de survenue des phénomènes, et j'ai aussi appris que ces rencontres pouvaient assez fréquemment se caractériser via la rencontre avec des animaux (mais pas n'importe lesquels).

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 31 Octobre 2022, 11:34 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5267
Je ne suis pas chez moi présentement, mais je prendrais le temps de regarder ce reportage en rentrant, c'est certain... 8-)

Tu t'en doutes, je partage totalement ton avis sur l'approche qui se veut "rationaliste".

Autant je peux comprendre que dans un reportage qui se veut objectif, l'on donne la parole à toutes les opinions... autant je suis toujours un peu désespérée de constater que ce genre d'opinion serve un peu trop souvent d'alibi "d'acceptabilité" dans les grands médias, et même dans les moins grands.
Un peu comme si le point de vue spiritualiste devait nécessairement être contrebalancé par le point de vue rationaliste, non pas pour que tous les avis s'expriment et puissent permettre à chacun de se faire son propre avis, en toute conscience... mais bien parce que sans l'avis rationaliste, la vision spiritualiste ne pourrait pas s'exprimer librement.
Clairement, si vous analyser bien la façon dont la question est abordée dans les médias mainstream, elle ne peut juste pas se suffire à elle-même. Il FAUT qu'elle soit mise en perspective avec un point de vue rationnel. Alors que l'inverse n'est jamais vrai. :think: (encore une fois, je parle des médias généraux, non pas des médias spécialisés. Mais par définition, un individu qui ne s'intéresse pas spécialement à ces questions, n'ira pas spontanément vers les médias spécialisés...)

C'est comme s'il lui fallait une caution pour la rendre acceptable et simplement audible, une manière pour les journalistes de bien écrire en rouge clignotant "vous voyez on est pas complémente dingos"... Un peu comme s'il le fallait un pince-nez pour approcher ce genre de sujets, qui sont visiblement ceux qui sentent le plus le souffre (alors qu'ils sont au cœur de la vie d'a peu près tout le monde en fait).
Donc, à mon sens, lorsqu'on regarde bien les choses, le procédé n'est peut-être pas si honnête que cela. (même si j'entends bien que des journalistes ne pensent peut-être pas à mal, ou ne se sentent pas à l'aise, ou veuillent donner la parole à tout le monde etc...)

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 02 Novembre 2022, 18:26 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5267
Je viens de regarder le documentaire, et je l'ai trouvé très bien... comme tu dis Métro, très respectueux de la parole de témoins, qui sont très variés, et différents (et d'ailleurs, je vais mettre le bouquin de Lytta Basset sur ma liste de Noël, et je la connaissais avant, elle fait partie des auteurs du rayon religions/spiritualités qui comptent, et depuis un moment).

Je connaissais les VSCD... mais personnellement, je me désole un peu que l'on veuille mettre des acronymes et des mots jargonnants sur ce genre d'expériences. Je trouve que ça fait un peu "mise en éprouvette" d'expériences qui sont tellement plus grandes et puissantes qu'un labo, et ça enlève aussi une partie de leur dimensions spirituelle et poétique aussi... dimensions qui me semblent totalement vitales, indispensables pour non seulement les comprendre dans leur totalité et leur profondeur. Mais aussi comprendre la totalité et la profondeur de pour ainsi dire toute chose... mais bon. Maintenant il faut qu'on colle ce genre de mots partout, pour faire "sérieux", c'est comme ça... :think:


Citer:
Bref, avec Durand, on retombe systématiquement dans l'opposition vrai/faux, le point de vue vertical, et l'idée qu'un point de vue rationaliste est forcément le meilleur et ça me gonfle, je n'ai plus la patience pour ça.
Après, globalement, ses interventions restent acceptables et je reconnais qu'elles ne sont pas dénuées d'intérêt pour essayer de remettre les récits du reportage en perspective.


Moi j'ai surtout trouvé qu'il radotait, c'est même pas possible de radoter comme ça à son âge... XD Invalidation directe et péremptoire de toutes expériences ou témoignages, mêmes arguments sur la non-réfutabilité, les preuves etc... bref, ce genre de "zététiciens", j'ai surtout l'impression qu'ils sont en boucle. C'est pratique cela dit, il peut être interviewé sur à peu près n'importe quel sujet, il a pas besoin de se casser la tête, il a des réponses toutes faites. (ou alors, il recycle la même intervention, il n'a qu'à appuyer sur lecture)

Alors que tout de même, il y a justement de plus en plus d'indices dans le "faisceaux d'indices concordants", des théories qui émergent (et venant, en plus, de chercheurs plus que réputés) etc... et eux, ils sont là toujours avec un discours qui ne bouge pas depuis... des lustres (en tout cas, depuis que je m'intéresse à ces questions, ce sont toujours les mêmes contre-arguments).
Tu m'étonnes qu'au final, ceux qui veulent "avancer" se passent bien de leur demander quoique se soit. :think:

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 06 Novembre 2022, 20:17 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 3194
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Citer:
bref, ce genre de "zététiciens", j'ai surtout l'impression qu'ils sont en boucle. C'est pratique cela dit, il peut être interviewé sur à peu près n'importe quel sujet, il a pas besoin de se casser la tête, il a des réponses toutes faites. (ou alors, il recycle la même intervention, il n'a qu'à appuyer sur lecture)

Voilà, c'est exactement ça. Ceux-là n'ont que faire de la science et des faits, en réalité (alors qu'ils en parlent à longueur de journée). Ce qui leur importe, ce n'est pas d'écouter les témoins, d'explorer, d'investiguer ou de se montrer curieux. Ce qui leur importe, c'est leur ego, c'est de pouvoir donner publiquement leur avis sur tout et n'importe quoi (quitte à le faire n'importe comment). Peu importe les nuances, les contextes, les indices: la réponse est unique, toujours la même. C'est très commode. Mais ça n'a rien (mais alors rien) à voir avec la science, ça.
Bon, après, tous les zets ne sont pas comme ça mais c'est clair que Durand, pour moi, est très exactement dans ce truc-là.

Sinon, tout comme toi, j'ai envie de lire le bouquin de Lytta Basset. Par contre, au contraire de toi, c'est justement parce que cette dernière semble avoir une approche rigoureuse, méthodique et - je l'espère - scientifique que je trouve sa démarche particulièrement intéressante. Du coup, j'espère ne pas être déçue. Parce qu'à une époque, je croyais aussi que Déthiollaz était rigoureuse et méthodique et disons que, bon... j'en suis un peu revenue...
Note que cela n'a pas d'incidence sur mes croyances: je reste convaincue que ces expériences (NDE, décorporations, VSCD, etc.) disent bien quelque chose d'un "ailleurs". Mais il y a une chose que je ne supporte pas en revanche: ce sont les gens qui tentent de se faire passer pour des personnes sérieuses, rigoureuses et honnêtes alors qu'elles profitent manifestement de sujets sensibles pour faire leur petit business (ici me viennent en tête plusieurs noms mais je vais tâcher d'avoir la délicatesse de ne pas les nommer). Du coup j'espère vraiment que Lytta Basset n'est pas de ceux-là.

EDIT: Je réalise que je me suis trompée: ce n'est pas de Lytta Baset dont je voulais parler mais de Evelyn Elsaesser Valarino. C'est elle qui, dans le reportage, semble tenter d'adopter une approche méthodique des VSCD.

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 06 Novembre 2022, 21:17 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5267
Citer:
Par contre, au contraire de toi, c'est justement parce que cette dernière semble avoir une approche rigoureuse, méthodique et - je l'espère - scientifique que je trouve sa démarche particulièrement intéressante. Du coup, j'espère ne pas être déçue.


Je t'avoue que ce n'est pas, personnellement, ce qui m'intéresse le plus.
Déjà parce que je pense que les NDE, tout comme les expériences de types "mystiques" ou ce qui s'en approchent, ne rentrent pas, par nature, dans le cadre de ce qui est accepté et acceptable, compris et compréhensibles, par nos sciences, ou ce qu'on appelle comme ça, à ce stade de notre évolution.
Pour moi, ces expériences, ces récits, nous invitent surtout à dépasser ces limites, que l'on croit "en dur", mais dont la seule limite est notre propre esprit, quand il est incarné.
Du coup, moi ce que j'attends, c'est surtout de l'explosage de limites... :think:

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 06 Novembre 2022, 21:23 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 3194
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Je suis justement persuadée que les meilleures études scientifiques (toutes sciences confondues) sont celles qui viennent exploser les limites. Je ne pense pas qu'il y ait de contradiction fondamentale entre ton point de vue et le mien. Peut-être avons-nous simplement des mots différents pour le dire.

Citer:
Déjà parce que je pense que les NDE, tout comme les expériences de types "mystiques" ou ce qui s'en approchent, ne rentrent pas, par nature, dans le cadre de ce qui est accepté et acceptable, compris et compréhensibles, par nos sciences

Je te ferai ici la même réponse que lors de discussions précédentes sur le même thème: tu as probablement raison en l'état et à l'instant t. Mais justement, la science, comme tout le reste, ça bouge. Il y a des lignes qui se déplacent petit à petit et je pense et espère que plus le temps passera plus science et mystique pourront se rejoindre. C'est d'ailleurs sûrement déjà le cas par moments. Certains chercheurs font des expériences spirituelles et gageons que cela influe sur leurs recherches. Mais c'est comme tout, il faut du temps et certaines choses avancent de manière progressive.

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 06 Novembre 2022, 23:08 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5267
Le problème, c'est qu'on est toujours dans une forme de logique où ce qu'on appelle la science est encore "enfermée" dans des dogmes, des paradigmes et des modes d'expression qui sont par essence limitants. Je ne sais pas si je me fais bien comprendre, le langage verbal étant, par essence, limitant.
(d'ailleurs, on le voit bien avec les NDE : les expérienceurs déclarent pour ainsi dire tous qu'ils ne peuvent rendre compte de leur expérience avec des mots).

Et comme les "faisceaux d'indices" que l'on a ne rentrent pas dans les seules "boîtes" qu'on accepte comme des boîtes avec écrit "vrai" dessus... bah on se contente de rejeter comme "faux".
Donc, ce que je veux dire, c'est qu'il va aussi falloir changer la science. Ou de science. :think:
Je ne suis pas sûre qu'on y arrive de si tôt, au rythme où les choses vont.

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 07 Novembre 2022, 10:51 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 893
Localisation: Sur ta rétine
Chimère a écrit:
...Je ne sais pas si je me fais bien comprendre, le langage verbal étant, par essence, limitant.
.......

Je ne pense pas du tout que le langage verbal (écrit ou oral) soit limitant. Pas du tout. Je pense au contraire que la poésie, en particulier, constitue l'un des plus sûrs moyens d'accès au Réel.
Chimère a écrit:
...
(d'ailleurs, on le voit bien avec les NDE : les expérienceurs déclarent pour ainsi dire tous qu'ils ne peuvent rendre compte de leur expérience avec des mots).
...

Mais dire de ce genre d'expérience qu'on ne peut en rendre compte par les mots, c'est paradoxalement en dire déjà beaucoup...avec des mots ! Et même, vue sous un certain angle, n'est-ce pas l'expression verbale la plus complète, la plus éloquente qu'on puisse en donner ? Qu'on le veuille ou non on n'échappe pas aux mots, même si parfois les mots nous échappent...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 07 Novembre 2022, 19:48 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 5267
Mmmmmmh.
Moi je pense qu'il y a des "choses" et bien des choses qui dépassent justement nos capacités de langage et de vocabulaires. Et que c'est justement pour ça qu'il existe la poésie, les arts, la mystique... parce que justement, il est difficile de les approcher autrement. Et je dis juste les approcher... :think:

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 11 Novembre 2022, 16:40 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 3194
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Excusez-moi, je suis encore de passage en coup de vent donc comme souvent ces derniers mois, je risque de n'avoir pas beaucoup le temps d'alimenter et de creuser la discussion mais je viens de tomber sur cette vidéo et il me semblait intéressant de la porter à votre connaissance:



https://www.youtube.com/watch?v=tEkgXMZ8xc4

Je devine déjà que ces 8 minutes vont éveiller méfiance et soupçons chez certain-e-s d'entre vous, mais elles ont - je crois - le mérite d'attiser la curiosité.

Je ne connais personnellement Christophe Fauré qu'à travers quelques vidéos et j'aime beaucoup la grande douceur et la délicatesse qui émanent de lui. Et j'aime aussi beaucoup sa posture et sa façon d'être au monde et à l'autre. Mais c'est évidemment très personnel.

Après, j'ignore totalement si tout ce qu'il dit dans cette vidéo est véridique: est-il vrai que le paradigme est en train de changer dans les pays anglo-saxons et que l'on commence à parler sérieusement d'une conscience non localisée? Et est-il exact que des études et données sérieuses et rigoureuses étayent de plus en plus cette hypothèse ? Il faudra sûrement commencer par lire le bouquin pour le savoir. Mais ça ne suffira probablement pas puisque si on veut faire les choses bien, il faudra aussi certainement aller mettre le nez dans les études citées. Mais comme elles semblent être toutes en anglais, c'est une partie que je ne pourrai personnellement pas assumer...

Bref, tout ça a au moins le mérite d'ouvrir encore un peu plus la discussion et le champ des possibles. Et quoiqu'il arrive, je partage entièrement le point de vue de Chrsitophe Fauré: quelque part, peu importe que ces expériences soient réelles ou non et que les psys qui suivent les patients y croient ou non. Au fond, ce n'est même pas la question. Ce qui est fondamental en revanche, c'est que les patients se sentent écoutés et respectés quand ils relatent ce genre de choses et que les soignants parviennent à les intégrer dans le parcours des malades. Il semble que ce soit très aidant, et donc que ça ait de réelles vertus thérapeutiques. N'est-ce pas, au fond, un peu tout ce qui compte?

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 201 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19 ... 21  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze