Nous sommes actuellement le 24 Juillet 2021, 16:27

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 62 messages ]  Atteindre la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: [Projet] Spiritisme
MessagePublié: 16 Juillet 2009, 14:08 
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 16 Décembre 2008, 08:58
Messages: 188
Localisation: Suisse(désolé...)
hello

J'ai décidé d'écrire un dossier sur le spiritisme, sujet que j'affectionne. Mon texte sera constitué de deux parties : une première purement informative sur l'histoire, la naissance, le développement du spiritisme depuis le 19ème siècle. La seconde partie abordera ce sujet d'un point de vue plus "sceptique", notamment en m'intéressant à ses célèbres détracteurs (je pense à Oudini...), ainsi qu'aux scandales de supercheries qui furent révélés à l'époque (Eusapia Paladino, le fantôme de katie King, etc...), etc...

Je bosse depuis 8h du matin sur la première partie, que je viens d'achever. je la poste donc déjà, pour que vous puissiez me donnez vos avis, critiques, suggestion, etc... La suite viendra je pense dans quelques jours...

NB: pour l'instant, ce n'est qu'en projet... Il y manque donc toutes les notes, références et autre bibliographies...

_________________
Toi aussi, tu as envie de parler avec ta grand-mère que tu n'as pas connu? Je te suggère cette saine lecture:
http://www.paranormal-encyclopedie.com/wiki/Articles/Spiritisme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: [Projet] Spiritisme
MessagePublié: 16 Juillet 2009, 14:10 
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 16 Décembre 2008, 08:58
Messages: 188
Localisation: Suisse(désolé...)
Introduction :

Depuis l’aube de l’humanité, l’homme fut fasciné par sa propre mort… Inlassablement, chaque générations, chaque peuple vit naître des théories et des croyances relatives à l’au-delà et à l’après-vie.

Tout au long des siècles, l’homme consulta augures, aruspices, mages ou astrologues pour tenter de percer les mystères du passé, du présent et de l’avenir. Lorsque les Dieux ou les astres ne daignaient pas répondre à leurs sollicitations, il arriva alors que l’homme s’adresse directement à ceux qui étaient susceptible de lui révéler l’envers du décor : les esprits de ses morts ou de ses ancêtres…

On appela longtemps cette pratique nécromancie, ou l’art d’invoquer l’esprit des morts. Elle fut auréolée de mystère et de peur, et fut frappé d’interdiction morale et religieuse. Elle resta tout au long des siècles scellée d’un tabou absolu, clandestine et confidentielle, jusqu’au 19ème siècle où une étrange philosophie spirituelle et religieuse, le spiritisme, allait remettre le cimetière au milieu du village…

Genèse :

Le spiritisme moderne trouve sa source aux Etats-Unis, vers le milieu du 19ème siècle, à Hydesville dans l’état de New York. C’est là que vivent David Fox, un pasteur méthodiste, et ses trois filles : Kate, Leah et Margaret… Le 31mars 1848, Kate et Margaret font part d’un étrange phénomène à leur père : elles prétendent qu’une « entité » essaie d’établir une communication avec elles par l’intermédiaires de « coups » frappés dans les murs. Leur père se prend au jeu et commence à poser des questions sur sa famille à « l’ Esprit », qui leur répond par des bruits suivant un code semblable au morse, et qui donne des réponses troublantes au vieux pasteur…

L’esprit, qui répond au pseudonyme de Splitfoot (pied-fourchu) prétend être le fantôme d’un certain Charles B. Rosma, qui aurait été assassiné dans cette maison des années plus tôt et dont le corps serait enterré sous la bâtisse… Intrigué par ces évènements, le pasteur Fox convoque voisins et notables de la ville pour assister à ce phénomène et tenter d’en comprendre le sens… Très vite, un « comité d’étude » se constitue autour du « fantôme de la famille Fox », la rumeur enfle et le phénomène commence à fasciner les foules… La légende prétend que des fouilles ont été menées sous la maison, qui ont conduit à la découverte d’un corps à l’endroit indiqué par l’esprit, mais il est impossible d’en avoir la preuve aujourd’hui.

Très vite, ce qui n’était qu’une « curiosité locale » devient un véritable phénomène de société. Des lettrés se passionnent pour cette affaire, les journaux en parlent et des gens se mettent à chercher des méthodes pour reproduire la « communication » des sœurs Fox avec l’Au-delà. A cette époque, une certaine théorie spirituelle et médicale est très à la mode dans les milieux intellectuels : il s’agit de la théorie du magnétisme animal du Dr Franz A. Mesmer, qui étudie le « fluide magnétique » dont la circulation à travers le corps humain conditionnerait l’état de santé… En mélangeant des expériences sur le mesmérisme et le spiritualisme (c’est ainsi qu’on appelai alors ce qui allait devenir le spiritisme), on en vint à découvrir l’usage des fameuses « tables tournantes », où les esprits se serviraient du fluide magnétique des participants pour communiquer avec eux au moyen de coups et de mouvements donnés à un guéridon autour duquel les gens avaient pris place.

En l’espace de quelques années, le spiritisme est devenu un véritable phénomène de mode : il compte des millions d’adeptes en Amérique, et traverse l’océan pour s’inviter en Europe dans les « salons où l’on cause »…Entre-temps les sœurs Fox ont quitté leur petite vie tranquille et sont devenues en quelques sortes des vedettes. Elles donnent des conférences payantes, sont étudiées par des universitaires et partent en tournée à travers tout le pays.

Des années plus tard, les sœurs Fox, ruinées et désabusées, avoueront que toute l’affaire n’était qu’une supercherie. L’une des deux sœurs souffrait d’une malformation des orteils qui lui permettait, en faisant craquer ses os, de produire les fameux bruits de « coups dans les murs »…Ce qui au départ n’était qu’une plaisanterie faîte à leur père avait pris tellement d’ampleur qu’elles n’avaient pas osé y mettre un terme au moment voulu, probablement dépassées par les évènements… On peut supposer également que toute l’attention dont elles furent l’objet, ainsi que la possibilité de quitter la vie monotone d’une fille de pasteur pour voyager et voire le monde les poussa à s’enfoncer dans la supercherie.

Le spiritisme ayant pris son essor et fait des millions d’adeptes, les aveux des sœurs Fox passèrent presque inaperçu et ne remirent pas en cause l’évolution de la philosophie spirite.


Naissance d’une religion :

Lorsque le spiritisme arrive en Europe, il n’est encore qu’une simple curiosité. Il se pratique alors surtout au sein des élites, dans les milieux aisés. Il est alors très à la mode de faire « tourner les tables », les dames de la haute société aiment à se donner un petit frisson, mais il n’y a pas encore de portée réellement philosophique ou spirituelle à cette pratique. Toutefois, un grand nombre de savants ou d’intellectuels se prennent de passion pour le phénomène, au nombre desquels on retrouve Victor Hugo, George Sand ou encore Alexandre Dumas…

Un homme va profondément changer la face du spiritisme : Hippolyte Léon Denizard Rivail. Léon Rivail est un un homme de science lyonnais qui enseigne la physique, la chimie, l’anatomie et l’astronomie. Passionné de pédagogie, il a publié plusieurs ouvrages consacrés à ce sujet. C’est donc en tant que savant qu’il est convié la première fois à assister aux séances de « tables tournantes », on lui demande alors de mettre de l’ordre dans les « communications » que reçoivent les participants. Très vite, il se passionne littéralement pour cette pratique et se met en tête d’en comprendre les tenants et les aboutissants, comptant pour cela sur son esprit et sa méthodologie scientifique. Il posera alors les bases de ce qu’on appellera la « doctrine spirite ».

Léon Rivail utilisera le terme de « médium » pour désigner les personnes sensibles à la communication avec les esprits, ceux qui servent de canal aux morts pour communiquer. Lui-même étant dépourvu du don de médiumnité, il fera alors appel à de nombreux médiums (principalement des femmes, plus sensibles que les hommes à la médiumnité) pour établir des communication avec l’au-delà et tenter d’en comprendre les règles… C’est à ce moment qu’il prend le nom d’Allan Kardec, un druide celte mort des siècles plus tôt et dont il serait la réincarnation.
De toutes ces séances naîtra une abondante littérature, organisée par Allan Kardec en un dialogue sous forme de question/réponse entre les médiums et différents esprits, dont les thèmes principaux sont la vie après la mort, la réincarnation, la morale ou encore l’évolution spirituelle… Ces « conversations » abordent également les grandes questions qui agitaient la société à cette époque.

En peu de temps, Allan Kardec devient le « pape » d’une nouvelle pratique quasi-religieuse, même si il s’en défend, affirmant que le spiritisme se doit d’être étudié à la façon d’une science. Il pose les bases de sa doctrine en publiant cinq livres qui deviendront les « bibles » du spiritisme, fonde une revue spirite et fait des tournées en France où il donne des conférences sur ce thème. D’abord réservé aux classes supérieures, le spiritisme se démocratise et se répand comme une traînée de poudre parmi les classes populaires, à une époque où la raison et le rationalisme éloignent progressivement le peuple des bancs de l’église traditionelle.

Le monde des esprits :

Parlons un peu de la manière dont les spirites envisagent l’univers…

En premier lieu, le spiritisme proclame la croyance en la réincarnation. La vie terrestre d’un être humain s’inscrit dans une suite d’incarnations successives dont le but est d’évoluer spirituellement, afin de tendre à la perfection. Le spiritisme inclut également la croyance en Dieu, et c’est par le don du libre arbitre que nous sommes amenés à progresser sur cette « échelle spirituelle ». Pour le spirite, Dieu n’a donné qu’une seule recommandation à l’humanité : faire à autrui ce que l’on voudrait qu’il fasse pour soi. Cette simple règle est censée conduire l’humanité vers le progrès…

Lorsque un être humain choisit de s’incarner sur Terre, il a la connaissance de ses vies antérieures et peut choisir le genre de vie qu’il va mener, en fonction du degré d’évolution spirituel qu’il vise. Une vie difficile menée avec persévérance et humilité apportera plus de progrès qu’une vie facile et oisive. Au moment de la naissance, la mémoire des vies antérieures disparaît pour ne pas influencer le libre arbitre. D’après cette croyance, un être humain serait constitué de trois « enveloppes » distinctes lors de son incarnation terrestre : le corps physique (simple véhicule de l’esprit, recyclé par la nature au moment de la mort), l’esprit (la conscience, l’âme, la personnalité d’un être humain) et le périsprit (sorte de « fluide » énergétique qui relie les deux précédents)

Un esprit désincarné (hors de l’existence terrestre, mort…) a la possibilité de communiquer avec les vivants par l’intermédiaire de différentes méthodes (cf. plus bas…) et ce avec deux objectifs distincts : prouver l’existence de la vie après la mort aux vivants, et les aider à progresser sur le chemin de la perfection (l’altruisme et la charité étant des valeurs fondamentales du spiritisme kardécien…)

Le monde des esprits présente différents « niveaux » d’existence, correspondants aux divers degrés d’évolution spirituelle de ses habitants. Le niveau le plus bas est appelé « bas-astral », et il est décris comme un cloaque où végètent les esprits les moins évolués, les plus tourmentés, les plus attachés à l’existence bassement matérielle. Ce sont ces derniers qui souvent communiquent avec les médiums dont les motivations ne sont pas d’ordre spirituelles ou morales. On les appelle traditionnellement les « esprits malins », car ils se complaisent dans la tromperie, le mensonge et la manipulation des vivants, par jalousie, méchanceté ou désoeuvrement…A l’inverse, les esprits les plus évolués, situés dans les plus hautes sphères de la conscience, sont ceux qui ont transmis les principes et les « vérités » du spiritisme aux vivants, notamment par l’intermédiaire d’A. Kardec et de ses disciples.

Les méthodes spirites de communications :

Les médiums spirites eurent recours à différente méthode pour communiquer avec le monde des esprits, méthodes qui ont grandement évolué depuis la naissance de cette croyance. Il y eu d’abord les fameuses tables tournantes, avec lesquelles la communication était fastidieuse, lente et inadaptée aux dialogues approfondis. Puis les médiums apprirent de nouvelles techniques directement du monde des esprits, désireux de faciliter les communications. On utilisa d’abord des corbeilles en osier traversées d’un crayon que le médium faisait tourner sur une feuille jusqu’à ce que l’esprit appelé écrive, puis l’usage de la planche Oui-Ja fit son apparition. Enfin, on se passa d’artifices grâce aux techniques d’écriture automatique ou d’incorporation, où le médium, en transe, « prête » son corps à un esprit qui va écrire par son bras, ou directement parler par sa bouche…

Les séances se déroulaient toujours selon un certain cérémonial et nécessitaient un décorum particulier : elles devaient toujours avoir lieu dans une ambiance de recueillement, et on exigeaient des participants la plus grande retenue et une certaine rigueur morale. On tamisait la lumière dans une pièce déjà rendue sombre par de grands rideaux noirs, on répandait des fleurs, on diffusait parfois de la musique douce. Les participants étaient priés de se présenter avec une hygiène irréprochable, par respect pour les esprits qui se manifesteraient. Enfin, le médium faisait son apparition et débutait la séance en invoquant l’esprit souhaité, ou un esprit au hasard. Les gens posaient leurs questions et l’esprit y répondait par l’intermédiaire du médium. Les questions étaient très codifiées, et certains sujets étaient bannis d’office car incompatibles avec la morale spirite. Par exemple, les questions liées à l’enrichissement personnel, ou les considérations bassement matérielles étaient proscrites. Le spiritisme n’avait pas pour but de demander aux esprits les numéros gagnants de la lotterie.

Le spiritisme et le progrès social :

Il est à noter que le spiritisme s’inscrit dans un contexte social particulier, celui du 19ème siècle français et son cortège de grandes interrogations humanistes héritées du Siècle des Lumières. Si le spiritisme s’est aussi rapidement implanté parmi les couches populaires de la population, ce n’est pas forcément un hasard. En effet, la doctrine spirite apportait une réponse claire aux problèmes des inégalités sociales et de la lutte des classes. De par la croyance en la réincarnation, le spiritisme sous-entend que notre existence actuelle n’est qu’une étape, dont dépendront les prochaines incarnations terrestres. Ce qui signifie que le patron qui exploite des ouvriers dans cette vie pourrait bien se retrouver prolétaire dans la prochaine, et payer ainsi le prix de ses privilèges actuels. De la même manière, l’ouvrier besogneux et exploité pourrait se retrouver dans le rôle inverse durant sa prochaine vie. Enfin, la médiumnité se manifestait au hasard, sans distinction de classe sociale. Il n’était pas rare qu’un homme instruit et riche aille consulter un médium issu du peuple et illettré, du moment que sa médiumnité était reconnue.

Cette façon d’envisager la vie pouvait également répondre aux problèmes de l’égalité des races, à une époque où les grandes puissances mondiales possèdent des colonies et pratiquent l’esclavage. Celui qui est un esclavagiste devra en payer le prix dans la vie prochaine. De plus, il n’y a plus de différences entre les races puisque le corps humain n’est qu’un simple véhicule pour l’esprit qui lui n’a pas de couleurs.

Au final, ce sont surtout les femmes qui ont profité du progrès induit par la pratique spirite. Il faut se rappeler qu’à cette époque patriarcale, les femmes étaient souvent cantonnées au rôle de mère et d’épouse, et étaient rarement consultées sur les questions de politique, de spiritualité ou de société, qui étaient la chasse gardée des hommes. Avec le spiritisme, Allan Kardec donna aux femmes l’opportunité de prendre le premier rôle, celui de médium, qui leur donnait une légitimité et une reconnaissance sociale jusqu’à là inaccessible. On peut supposer qu’un certain nombre de femmes profitèrent de cette « tribune » pour exprimer leurs propres idées auprès de la communauté, sous le couvert de communication spirite, ce qui n’aurait été finalement qu’une juste revanche.

Le spiritisme aujourd’hui :

Le spiritisme a vécu son apothéose vers la fin du 19ème siècle, période à laquelle il comptait des millions d’adeptes, de cercles d’étude et autres sociétés spirites à travers le monde. Il connût ensuite un déclin, avant de revenir à la mode à l’époque de la première guerre mondiale, sombre période qui vit tellement de morts et de deuil que le besoin de communiquer avec l’au-delà se fit à nouveau sentir. On peut dire que c’est le sensationnalisme et le mercantilisme qui eurent raison de la doctrine kardécienne. Vers la fin, ce qui était une pratique codifiée empreinte de morale et de religiosité devint un gigantesque cirque commercial. Les médiums étaient devenus de vrais show-men, rivalisant d’imagination et de tricherie pour produire des effets « surnaturels » toujours plus impressionnants, de manière à garder intacte l’attention du public et de s’assurer de juteux profits. La philosophie spirite fut progressivement effacée par une succession de scandales et de supercheries révélées au public par les sceptiques, détracteurs du spiritisme, qui n’eurent pas beaucoup d’effort à fournir pour démasquer les pires charlatans. Progressivement, le spiritisme perdit beaucoup de sa crédibilité et fut relégué au rang de spectacles de music-hall vaguement surnaturel.

Cependant, le spiritisme ne mourut pas complètement. Par un curieux hasard, cette doctrine se répandit parmi la population du brésil et progressa jusqu’à devenir une religion officielle dans ce pays. Les médiums brésilien les plus célèbres ont fondé de véritables « temples » spirites, dédiés notamment à ce qu’ils appèlent la guérison spirituelle et ont des millions d’adeptes, parmi lesquels de grandes stars médiatisées du football, par exemple. Allan Kardec est considéré comme un véritable prophète au Brésil, son visage a même été immortalisé sur des timbres-poste. Cela dit, il est à noter qu’il existe là-bas de nombreuses polémiques liées à cette organisation religieuse, et à certains de ces dirigeants (manipulation, abus sexuel, dérives sectaires et commerciales, etc…)

En Europe, il reste encore un certains nombres de croyants et pratiquants de cette doctrine, qui se regroupent au sein d’association, ou « cercles spirites ». Ils sont devenus très minoritaires, presque anecdotiques. En revanche, on peut noter que le spiritisme a donné naissance à deux « rejetons » modernes :
La TCI (ou Transcommunication Instrumentale) : version moderne de la communication spirite, les adeptes de la TCI postulent que les esprits utilisent désormais des moyens de communications technologiques pour se manifester à nous : ordinateurs, radios, télévision, etc… Ils prétendent récolter des vois et des images d’origine surnaturelle par l’intermédiaire de ces appareils. Cependant, il est à noter qu’un certain nombre de ces associations de TCI ont des pratiques commerciales douteuses qui pourraient les rendre soupçonnables de vouloir profiter de la souffrance de personnes endeuillées pour le profit.

Le Channeling : ou la version New-Age du spiritisme. Ici, le concept de médiumnité est récupéré et dilué au sein du grand fourre-tout syncrétique et pseudo-mystique des adeptes du New-Age. Le médium est devenu un « channel », et il ne communique plus avec les morts, mais avec des anges gardiens, des « maîtres ascensionnés » ou des « guides de lumières » qui ont tous le point commun de délivrer des messages dont la banalité et la niaiserie (« Paix et amours aux homme de bonne volonté ») les tient bien éloignées des considérations morales et sociales des spirites du 19ème siècle.

_________________
Toi aussi, tu as envie de parler avec ta grand-mère que tu n'as pas connu? Je te suggère cette saine lecture:
http://www.paranormal-encyclopedie.com/wiki/Articles/Spiritisme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: [Projet] Spiritisme
MessagePublié: 16 Juillet 2009, 14:23 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4605
J'ai lu en travers, mais déjà, j'aime beaucoup le fait que tu resitues le Spiritisme dans le contexte de l'époque... élément qui est souvent totalement oublié, alors que c'est fondamental.

Par contre, je ne sais pas s'il y a une contrainte de taille pour les articles, parce que ça me semble long pour un article...
Autant en faire un dossier pour ne pas lui faire perdre de sa substance, à ce moment-là... :|

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: [Projet] Spiritisme
MessagePublié: 16 Juillet 2009, 14:27 
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 16 Décembre 2008, 08:58
Messages: 188
Localisation: Suisse(désolé...)
Ha zut, j'ai pas réfléchi à une éventuelle contrainte de taille. J'essaie d'être exhaustif...

En plus, la deuxième partie devrait quand même être conséquente, vu que j'ai pas mal de sujet à traiter... :s

_________________
Toi aussi, tu as envie de parler avec ta grand-mère que tu n'as pas connu? Je te suggère cette saine lecture:
http://www.paranormal-encyclopedie.com/wiki/Articles/Spiritisme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: [Projet] Spiritisme
MessagePublié: 16 Juillet 2009, 14:37 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4605
Il faudrait voir ce qu'en pensent les autres...

Au pire, tu peux faire les 2 : une version plus concise et sans digression pour un article, et une version plus longue pour un dossier.
Ou alors, autre possibilité, couper le tout en 2 pour faire 2 articles.

Parce que quand on a de la matière, je trouve personnellement dommage de faire des coupes...

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: [Projet] Spiritisme
MessagePublié: 16 Juillet 2009, 17:04 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6996
Localisation: Massif central. Par là.
C'est du très bon boulot, félicitation. :)
L'approche du sujet est neutre, globalement exhaustive mais suffisamment résumée pour que l'on puisse faire par la suite des articles plus détaillés sur les différents points abordés (les soeur Fox, Kardec, la Nécromancie, etc).
Bref, je pense que ça pourrait faire un bon article sur le spiritisme.

La longueur ne me semble pas être un problème, dans la mesure où il est difficile de résumer davantage un sujet aussi vaste que le spiritisme.
On pourrait imaginer de diviser le travail de William Lee en deux articles plus petits, un sur le spiritisme proprement dit (en tant que doctrine) et l'autre sur l'histoire du spiritisme... mais je ne suis pas sûr que cela soit pertinent (dans la mesure où de nombreuses notions se recoupent, cela obligerait le lecteur à naviguer d'un article à l'autre pour arriver à comprendre de quoi on parle) et surtout cela demanderait de ré-écrire pas mal de choses dans cet article-ci.

Juste quelques petites remarques :

- il faudrait ré-écrire quelques petits passages, ou tout du moins les "reformuler", de façon à ce que l'écriture colle davantage au ton qui sied à un article.
Je m'en occupe dans un prochain post.

- il serait bon de souffler un mot sur Emanuel Swedenborg qui bien que n'étant pas au sens strict du terme un spiritiste, fut l'un des premiers à proposer au XVIIIème siècle une "spiritualité" scientifique qu'il basait sur ses visions mystiques.

- ce site donne des chiffres récents du nombre d'adhérents mondiaux et latino-américains, à inclure quelque part dans l'article.

- il faudrait également signaler que l'Eglise s'est pendant très longtemps montrée hostile vis à vis du spiritisme (au point d'organiser même des autodafés des livres de Kardec en certains endroits), puis qu'elle a fini par l'accepter -sans pour autant lui donner complètement son aval.

- il est important de préciser que si en Occident la doctrine kardecienne est restée relativement "pure", ce n'est pas le cas dans d'autres pays où elle s'est mêlée aux traditions locales pré-existantes. Le spiritisme brésilien doit beaucoup à l'Umbanda (la "magie blanche" animiste des esclaves africains), tandis qu'en Asie, elle a donné naissance à une religion à part entière, le Cao Dai.

C'est tout ce qui me vient à l'esprit sur le moment, mais il y a sûrement d'autres choses à dire.

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: [Projet] Spiritisme
MessagePublié: 16 Juillet 2009, 18:15 
Grand matou
Grand matou
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 29 Juillet 2008, 20:26
Messages: 6447
Excellent travail ! :D

Je pense qu'Ar Soner a déjà tout dit. Il me semble également préférable d'en faire un unique article plutôt que deux articles ou un dossier, sa longueur ne me choque pas étant donné le sujet traité.

Il faudrait par contre si c'est possible essayer de trouver des illustrations pour l'agrémenter.

_________________
:binocle: Sage à ses heures, idiot le reste du temps.
Horaire inconnu.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: [Projet] Spiritisme
MessagePublié: 16 Juillet 2009, 18:45 
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 16 Décembre 2008, 08:58
Messages: 188
Localisation: Suisse(désolé...)
Merci pour vos critiques...

Dès lundi matin je m'y remet sérieusement, je vais tenter d'intégrer à mon texte les éléments suggérés par Ar Soner, plus deux-trois autres choses auxquelles j'ai pensé entre temps. Le dossier complet et relu devrait être livré la semaine prochaine :binocle:

Pour les illustrations j'ai déjà quelques idées (je suis fan des "photographies d'ectoplasme" qui datent du début du siècle :lol: )

Si j'ai le temps je me laisserai presque tenter à faire un petit dessin... :roll:

PS: à titre personnel, je préfère un gros texte bien aéré, que deux petits où comme l'a dit Paul il faudrait naviguer entre...

_________________
Toi aussi, tu as envie de parler avec ta grand-mère que tu n'as pas connu? Je te suggère cette saine lecture:
http://www.paranormal-encyclopedie.com/wiki/Articles/Spiritisme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: [Projet] Spiritisme
MessagePublié: 16 Juillet 2009, 18:49 
Übertypografer
Übertypografer
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 26 Novembre 2008, 18:29
Messages: 5268
Localisation: Großostn
William Lee a écrit:
Pour les illustrations j'ai déjà quelques idées (je suis fan des "photographies d'ectoplasme" qui datent du début du siècle :lol:

Ah, moi aussi. C'est le genre de trucs qui fait super gothique, j'adore :mrgreen:

_________________
Ungl unl . . . rrlh . . . chchch . . .
[H.P. Lovecraft, The Rats in the Wall, 1923]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: [Projet] Spiritisme
MessagePublié: 16 Juillet 2009, 18:54 
Rédacteur
Rédacteur
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 16 Décembre 2008, 08:58
Messages: 188
Localisation: Suisse(désolé...)
D'ailleurs ça me fait penser qu'il faut que je consacre un paragraphe à la "photographie spirite", qui connut un grand engouement à cette période...

_________________
Toi aussi, tu as envie de parler avec ta grand-mère que tu n'as pas connu? Je te suggère cette saine lecture:
http://www.paranormal-encyclopedie.com/wiki/Articles/Spiritisme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 62 messages ]  Atteindre la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze