Nous sommes actuellement le 14 Juin 2021, 01:27

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 21 Décembre 2020, 16:09 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 401
correction d'une coquille dans la 1ère phrase de mon poste précédent, je voulais dire : "...qui sont reprises mot pour mot dans l'article de Wikipedia", et non "reprises d'article Wikipedia".


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 21 Décembre 2020, 16:44 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 2800
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Édouard Toumanov a écrit:
"les dégâts au niveau du visage de Doubinina et Zolotariov (langue manquante à l'une et les yeux absents chez les deux) sont post mortem et n'ont rien d'extraordinaire : il est courant que les animaux mangent certaines parties de cadavres en commençant par les matières molles les plus accessibles".

Cette remarque me paraît marquée du sceau du bon sens,et irait dans le sens de ma réflexion quant à l'imputabilité de l'état des cadavres à des détériorations post-mortem.

Quant au reste... j'ai re-réfléchi à la théorie des essais de l'armée, et franchement, ça ne me convainc pas. Alors certes, les services secrets des grandes puissances ont fait de drôles de chose, durant la Guerre Froide. Quand on voit tous les crimes (documentés car déclassifiés !) qu'ont commis la CIA et le FBI à l'encontre de la population américaine, on ne peut que rêver en pensant à tout ce qu'a pu faire le KGB en secret.
Cependant, j'ai beaucoup de mal à y croire, dans le cas présent. Le col de Dyatlov est situé aux confins de l'oblast de Sverdlovsk et de la République des Komis, soit une zone plus vaste que la France pour une population d'à peine 5 millions d'habitants. Les villages mansis les plus proches étaient éloignés de 80 à 100km. Les recherches n'ont débuté que 6 jours après car un tel retard était considéré comme vraisemblable au vu des distances considérées. Et on voudrait nous faire croire que dans un intervalle de six jours, loin de tout et de tous, alors qu'elle était présupposément juste à côté à mener des expériences, l'armée n'aurait strictement rien fait pour escamoter les corps, ou tout du moins camoufler un peu mieux leur mort ? Qu'ils auraient donné leur bénédiction à une enquête de plusieurs mois ? Qu'ils auraient permis qu'on élève des monuments à la mémoire des disparus, et qu'on rebaptise l'endroit du nom de Dyatlov ?

Je veux bien que l'armée et les services secrets aient parfois recours à des procédés tortueux, mais réaliser des essais militaires juste à côté d'un groupe de randonneurs aguerris et dont le parcours était connu à l'avance, au beau milieu d'une région par ailleurs quasiment déserte, et faire toute une publicité sur leurs morts à l'aide de mémoriaux et d'enquêtes publiques, ça me paraît plus que foireux. Sans compter qu'il y avait largement assez de zones désertiques et dont l'accès était de surcroît défendu en URSS pour réaliser toutes les expériences qu'ils voulaient. :think:

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 21 Décembre 2020, 17:56 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 401
"Je veux bien que l'armée et les services secrets aient parfois recours à des procédés tortueux, mais réaliser des essais militaires juste à côté d'un groupe de randonneurs aguerris et dont le parcours était connu à l'avance..."

Mais, Pochel, simple supposition (je réfléchis à voix haute) : peut-être faut-il lire dans le sens inverse ta proposition : et si ces randonneurs aguerris avaient tout à fait par hasard, et par inadvertance, pénétré dans une zone où se déroulaient des essais militaires secrets (reste à dire lesquels, cependant) ? Leur parcours était connu à l'avance certes, mais de qui ? sans doute des membres de leur club sportif, mais pas forcément des militaires éventuellement en manœuvre dans la zone.

Si c'est une bourde atroce de l'armée, on peut comprendre que l'enquête ait été caviardée (pardon, ce n'est pas de l'humour) et que, longtemps après, le régime ait voulu rendre un hommage appuyé aux randonneurs, victimes purement accidentelles d'une manoeuvre militaire qui a foiré.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 05 Février 2021, 12:14 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4590
Citer:
La disparition des randonneurs du col de Dyatlov, sur le versant est de Kholat Syakhl ("La montagne Morte") dans la chaîne de l'Oural, au centre de la Russie, a tous les ingrédients d'un thriller. En février 1959, un groupe d'étudiants et leur professeur de sports de l'école polytechnique de l'Oural partent en expédition pour une randonnée de plus de 300 km. Mais ils ne reviendront jamais. Quelques semaines plus tard, leur campement sera retrouvé puis leurs corps seront découverts atrocement mutilés, avec des blessures internes, le crâne fracassé, déshabillés pour certains. Leurs tentes déchirées de l'intérieur.

Une enquête criminelle est ouverte. Les photos, les journaux de bord de l'expédition aident les policiers qui concluent par l'oeuvre d'une "force naturelle irrésistible". Les proches des victimes et les habitants des alentours restent sur leur faim. Ce mystère va devenir le mystère de Dyatlov, du nom d'un des disparus, et alimenter les plus folles rumeurs : l'oeuvre d'un Yéti, d'un extra-terrestre, ou plus prosaïquement une opération militaire secrète.

Les limites de la piste de l'avalanche
L'option la plus rationnelle semble être dès le début celle d'une avalanche. Mais la pente est très douce, il n’a pas neigé pendant l'expédition et pourquoi une avalanche se serait-elle déclenchée plus de 9 heures après l’implantation de leur campement ? C’est ce qui a intrigué Alexander Puzrin, ingénieur en géotechnique à Zurich et dont l’épouse vient de cette zone de Russie longtemps hantée par ce mystère. Avec l’aide d’un collègue suisse, ils ont découvert que les vents polaires qui ont soufflé cette nuit-là avaient accumulé suffisamment de neige pour créer un gros bloc, de la taille d’un SUV, juste au-dessus du campement.

Les moyens de "La Reine des neiges" et de General Motors
Ils ont demandé l’aide des studios Disney, en particulier aux informaticiens qui avaient conçu les animations du film La Reine des neiges. Ils ont rentré leurs paramètres météorologiques et topographiques dans leur logiciel pour modéliser l’accumulation de neige. Ils ont aussi associé leurs données à celles que General Motors avait recueilli sur les blessures provoquées par des crash-tests de leurs voitures de la taille d'un SUV. Les deux chercheurs viennent de publier leurs travaux dans la revue Communication earth and environnement, montrant ainsi pourquoi la version d’une petite avalanche retardée expliquait ce mystère des randonneurs disparus de l’Oural.

La petite avalanche retardée confirmée
Surpris dans leur sommeil, écrasés par ce gros bloc de neige accumulée pendant la nuit par les vents alors qu’ils dormaient sur leurs skis très rigides. Les jeunes gens ne sont pas morts sur le coup ou asphyxiés par la neige comme cela arrive dans les avalanches en général mais d’hypothermie. Ils sont sortis de leurs tentes et ont tenté de survivre en chaussettes pour certains mais ils étaient blessés, incapables de marcher et ne voulaient pas laisser les autres camarades.

La police avait rouvert l’enquête il y a deux ans et a conclu sur la base des éléments scientifiques que c’était bien une avalanche qui avait tué les randonneurs. Voila désormais les éléments scientifiques enfin publiés. Comme quoi la science peut résoudre bien des mystères, même s’il lui faut 62 ans pour le faire.



https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-billet-vert/disparitions-en-montagne-60-ans-apres-la-science-aide-a-resoudre-le-mystere-du-col-de-dyatlov_4267163.html


Une hypothèse de plus, ou la conclusion de l'affaire ?... :mrgreen:


(personnellement, je suis à moitié convaincue, mais bon.)

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 05 Février 2021, 13:11 
E = mc 3 ou 4
E = mc 3 ou 4
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 01 Décembre 2013, 09:58
Messages: 4074
Citer:
Surpris dans leur sommeil, écrasés par ce gros bloc de neige accumulée pendant la nuit par les vents alors qu’ils dormaient sur leurs skis très rigides.

Heu... Je n'ai jamais fait de ski, mais pourquoi dormir dessus ????? Et qu'est-ce qui est arrivé à ce gros bloc de neige, exactement ? Pas très convaincant, effectivement...!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 22 Avril 2021, 11:13 
Monomaniaque psychorigide
Monomaniaque psychorigide
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 10 Février 2011, 19:40
Messages: 1599
L'émission de radio Affaires sensibles d'hier était consacrée au drame. L'invité (un chercheur nommé Johan Gaume) défend la thèse de l'avalanche.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 22 Avril 2021, 11:21 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 2800
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Oh, il faudra que j'écoute ça !

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 24 Avril 2021, 10:27 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 2800
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Double-post pour signaler que j'ai écouté l'émission et que je l'ai trouvée très bien !
Nonobstant peut-être l'application de Fabrice Drouelle à mal prononcer le nom de Sverdlovsk, dont je peux comprendre qu'il puisse paraître difficile au premier abord, mais il semble faire tellement peu d'efforts pour bien le prononcer que j'en ai fini par me demander s'il ne tentait pas d'en faire un argument humoristique. Vous savez, sur le principe de "hahaha les noms étrangers c'est trop dur à prononcer et je les dis n'importe comment parce que je suis débile c'est trop rigolo huhuhu". Si c'était le cas, ce serait toute mon estime pour celui que j'admirais autrefois comme un artiste de la langue parlée qui en prendrait un coup.

Bref. Toutes choses étant égales par ailleurs, j'ai donc trouvé cette émission très intéressante, notamment dans la recherche et l'analyse des causes probables de l'incident. Je dois reconnaître que, présentés comme ils l'ont été, les arguments en faveur de la thèse de l'avalanche me convainquent tout à fait. J'ai toujours eu beaucoup de mal à adhérer à la cause de la conspiration militaire (je suis peut-être trop naïf mais ça aurait été un véritable coup de billard à 26 bandes qu'auraient eu à jouer les militaires dans ce cas-là), et l'argumentaire développé par l'intervenant me satisfait tout à fait quant aux autres hypothèses.

Par ailleurs, je trouve assez fascinant de se dire qu'il pouvait y avoir, en plein milieu du XXe siècle et dans un pays d'Europe civilisé, des tribus semi-autonomes et mystérieuses, vivant leur vie propre et apparemment à l'écart du reste du pays. Je trouve ça beau, comme idée, en fait.

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 24 Avril 2021, 13:46 
Membre
Membre
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 18 Novembre 2020, 12:02
Messages: 401
Je n'ai pas écouté l'émission et je veux bien croire qu'elle est convaincante mais jusqu'à plus ample informé je continue de trouver très problématique, techniquement parlant, la thèse de l'avalanche. En effet, si vous prenez le temps de regarder des photos du col de Dyatlov, vous constaterez que l'endroit est pratiquement plat, avec au pire des pentes très douces au niveau de la passe. Bref, les pentes du col de Dyatlov, ce ne sont pas loin s'en faut les combes profondes et abruptes de Haute Savoie !
Que des randonneurs aient pu abandonner leur tente à moitié habillés et pieds nus dans la panique la plus totale parce qu'ils ont entendu gronder une avalanche au dessus d'eux, voilà un scénario qui pour l'instant me dépasse totalement.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 24 Avril 2021, 18:21 
Monomaniaque psychorigide
Monomaniaque psychorigide
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 10 Février 2011, 19:40
Messages: 1599
Le spécialiste explique que ce qu'ils ont fui n'est pas une avalanche classique comme on les voit au cinéma mais une plaque de glace qui s'est détachée de plus haut sur la montagne et est passée directement sur le campement.

D'ailleurs, je n'avais pas relu les anciens messages avant de citer Affaires sensibles, je viens de remarquer que le Alexander Puzrin cité dans l'article posté par Chimère il y a quelques mois est le co-auteur de l'article scientifique qui a valu à Johan Gaume de passer sur France Inter.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze