Nous sommes actuellement le 23 Juillet 2021, 22:28

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 421 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 39, 40, 41, 42, 43  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 13 Février 2021, 00:05 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4605
Le Diable tout le temps


Alors, j'ai une amie qui m'a filé ses codes Netflix (les salles de cinéma étant fermées, elle a dû avoir de la peine pour moi... :mrgreen: ), du coup voilà...

Alors le peech, adapté du premier roman de Donald Ray Pollock et un peu compliqué à expliquer. Disons l'histoire est un peu chorale est suit plusieurs personnages, liés par les liens familiaux, ou... une forme de hasard.
Le héros principal est Arvin, qui a perdu ses parents dans des conditions plus que tragiques et compliquées, qui l'ont laissé traumatisé. Comme son propre père est revenu traumatisé de la Seconde Guerre Mondiale. Il est élevé par sa grand-mère et son oncle, avec Lénora, une jeune fille recueilli par la grand-mère à la mort de ses propres parents (eux aussi dans des conditions tragiques et compliquées... :mrgreen: ). Arvin aime et protège Lénora comme sa propre sœur, mais un jour, un nouveau pasteur débarque en ville...
Et au milieu, un couple de tueurs en série passionnés de photographie et un shériff corrompu jusqu'à la moëlle...
Vous avez tout suivi ?


Bref, l'Amérique profonde des années 50-60, l'Amérique crasseuse des Hillbillies, l'omniprésence d'une religion de pasteurs et de prédicateurs (tous complément azimutés, il faut bien le dire), avec une certaine idée de la prédestination qui serait pas loin de faire penser à du Zola (mais version US).


Et au final... c'est une bonne surprise. Il y a pas mal de critiques un peu raides sur les films Netflix (bon, j'ai pas vu tout le catalogue, hein...), mais celui-ci en tout cas j'ai bien aimé. On peut regretter quelques ficelles un peu grosses (mais je pense que c'est voulu, c'est une sorte de fable sombre), une réalisation qui aurait gagnée à être plus serrée, et le réal qui semble un peu dépassé par son sujet (n'est pas les frères Coen qui veut...). Bref, on était pas loin de la catégorie "grand film".
Mais l'histoire est prenante et l'ensemble est de bonne facture, se laisse vraiment bien regarder.
Tom Holland excelle dans un rôle plus complexe que celui de Spiderman, et Robert Pattinson est parfait dans le rôle d'un pasteur pervers (il a la tête de l'emploi, faut dire... :mrgreen: ).

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 21 Février 2021, 15:58 
Carbure au Cacao, à toute berzingue !
Carbure au Cacao, à toute berzingue !
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 16 Août 2017, 10:21
Messages: 741
Localisation: Sous ton Lit !
J'en suis à la Saison 2 de la série "Snowpiercer" (et je regarde ça avec une amie du Forum, qui me l'a conseillé)
C'est vraiment très bien, et je le recommande vivement !
Mais c'est uniquement sur Netflix, pour le moment.

Image

Synopsis :

Sept ans après que le monde est devenu une vaste étendue glacée, les survivants ont trouvé refuge dans un train en perpétuel mouvement. Composé de 1 001 wagons, l'engin fait le tour du monde à toute vitesse. À bord, la guerre des classes, l’injustice sociale et la politique interne sèment le trouble. Quand un corps est retrouvé émasculé dans la troisième classe du train, l'ancien policier Andre Layton (Daveed Diggs) sans-ticket est chargé d'enquêter.

_________________
Sometimes you gotta say "What the fuck" Make your move.
[Risky Business]


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 22 Février 2021, 18:31 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 2838
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
C'est mieux que le film ? Parce que je me souviens qu'ils en avaient fait un film, il y a quelques années de cela, et qu'il n'était franchement pas terrible !...

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 22 Février 2021, 18:39 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6996
Localisation: Massif central. Par là.
Pochel a écrit:
Parce que je me souviens qu'ils en avaient fait un film, il y a quelques années de cela, et qu'il n'était franchement pas terrible !...

Je plussoie. Nonobstant le concept de base en lui-même qui demande une énorme dose de suspension d'incrédulité, l'histoire était cousue de fil blanc et pas franchement oufissime...

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 22 Février 2021, 19:11 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 4605
Je me rappelle avoir vu le film à l'époque de sa sortie... dans mon souvenir, je ne l'avais pas trouvé trop mal.
Disons que le scénario était peut-être pas ouffisime, mais visuellement et en termes de réalisation, j'avais trouvé qu'il y avait quelques bonnes idées (comme le passage dans le noir).

_________________
Même si on ne nous laisse qu'une ruelle exiguë à arpenter, au-dessus d'elle il y aura toujours le ciel tout entier.
Etty Hillesum, Une vie bouleversée


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 29 Mars 2021, 18:55 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6996
Localisation: Massif central. Par là.
Seul sur Mars

Le titre du film est assez transparent sur l'histoire :

Allociné a écrit:
Lors d'une expédition sur Mars, l'astronaute Mark Watney est laissé pour mort par ses coéquipiers, une tempête les ayant obligés à décoller en urgence. Mark a survécu et il est désormais seul, sans moyen de repartir, sur une planète hostile. Il va devoir faire appel à son intelligence et son ingéniosité pour tenter de survivre et trouver un moyen de contacter la Terre.


Je connaissais le livre, j'ai rattrapé mon retard en découvrant le film de Ridley Scott il y a quelques jours.
Il est très bien ! C'est une sorte de Gravity, mais en beaucoup plus positif : le héros possède une énergie et un optimisme inébranlables, et l'accent est moins mis sur l'hostilité de l'environnement spatial (Gravity était absolument terrifiant de ce point de vue), mais on est dans les deux cas sur une description scientifiquement très réaliste de l'exploration du système solaire.

Les seuls deux défauts que je lui trouve, c'est certaines invraisemblances vers la fin :

Spoiler :
le héros perce sa combinaison spatiale pour pouvoir se déplacer dans le vide (!), et l'équipe venu le récupérer fait exploser une partie de son vaisseau avec une bombe artisanale (!!) pour pouvoir ralentir sa vitesse


ainsi que les petites fleurs balancées ci et là à la République Populaire de Chine, mais considérant que Seul sur Mars reste un film grand public, c'est de bonne guerre (et il me semble que ces détails sont déjà présents dans le livre, on ne pourra donc pas accuser Ridley Scott d'avoir voulu trop en faire pour le coup :mrgreen: ).

Autre point qui m'a étonné (mais n'étant pas un spécialiste de Mars, je ne saurai pas dire s'il s'agit d'un invraisemblance ou pas) : le film a été tourné en Jordanie, ce qui donne une aspect très "sablonneux" aux paysages martiens. En comparaison, les photos renvoyées par les sondes de la NASA ont plutôt montré plutôt une surface très rocailleuse.

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 29 Mars 2021, 19:23 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6996
Localisation: Massif central. Par là.
The Good Lord Bird

Une mini-série de 7 épisodes, je ne sais pas si elle a été distribuée en France ou non :

Citer:
Milieu du XIXème siècle. Etats-Unis. Henry 'Onion' Shackleford, un adolescent esclave, devient un membre actif du groupe de militants abolitionnistes menés par John Brown durant le "Bleeding Kansas", une bataille sanglante qui a transformé cet Etat du Midwest en un champ de bataille entre les défenseurs et les opposants à l'esclavage.


La série retrace une portion assez méconnue en France de l'histoire des USA, juste avant la guerre de Sécession.
Je ne saurais pas trop dans quelle catégorie la classer : c'est un peu une série historique (la reconstitution des USA des années 1850 est impeccable), un peu un western (Onion se retrouve dans des situations rocambolesques et croise la plupart des grandes figures abolitionnistes de son époque) , un peu une comédie (le personnage historique de John Brown, dont on n'est pas sûr de savoir s'il s'agit d'un prédicateur complètement fou ou d'un militant abolitionniste un chouïa trop zélé, se prête bien à l'exercice). Il y a des éléments de tout cela.

The Good Lord Bird
est clairement le fruit de notre époque, puisqu'il donne la part belle au point de vue afro-américain et qu'il aborde d'autres thématiques à la mode comme celle du genre (puisqu'Onion se retrouve par un concours de circonstances à se faire passer pour une fille). Mais ne vous inquiétiez pas : c'est fait avec subtilité, et le ton n'est jamais moralisateur ni condescendant à l'égard des spectateurs.

Bref, c'est une très bonne série que j'ai bien aimé, et je ne peux que vous inviter à vous laisser tenter.

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 02 Juin 2021, 13:25 
Ni gros, ni moustachu
Ni gros, ni moustachu
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 24 Avril 2014, 08:31
Messages: 2838
Localisation: Juste derrière vous. Ne vous retournez pas.
Vu The naked prey, un film qui n'est pas tout jeune puisqu'il date de 1965.

On y suit les aventures d'un protagoniste non nommé, qui accompagne un riche Anglais dans un safari, au tout début de la période coloniale (ou bien à la toute fin de la période précoloniale, ça n'est pas précisé), en Afrique. L'histoire commence alors que le riche Anglais refuse de payer à une tribu locale un droit de passage pour chasser sur leurs terres. Les membres de la tribu capturent alors les deux Anglais, exécutent le premier, et relâchent le second (notre héros) dans la nature, nu, muni uniquement de sa <membre viril> et sans même un couteau, afin de se livrer à un simulacre de chasse à courre sur lui. Après lui avoir laissé un peu d'avance, un champion se lance à ses trousses ; cependant, notre héros parvient à le tuer, à lui prendre ses vêtements et ses armes, et continue à fuir. Voyant que leur champion ne revient pas, quelques membres de la tribu se lancent à la poursuite de notre héros. Celui-ci est endurant et finit cependant par leur échapper, après plusieurs péripéties.

J'ai bien aimé ce film car il a un côté "film documentaire" assez inhabituel. Il n'y a quasiment pas de musique, les dialogues ne sont ni doublés ni sous-titrés, il n'y a pas vraiment de "gentils" ni de "méchants", et les scènes de poursuite sont entrecoupés de passages montrant la vie des animaux de la savane. Le héros n'est pas non plus un héros classique à la Rambo : il ne sait pas chasser, il tue ses ennemis quand il est acculé mais n'en profite pas pour massacrer leur tribu, il n'accumule pas les armes pour devenir un super-prédateur du veldt. Enfin, détail sympathique que je n'ai jamais vu que dans ce film et le premier des Austin Power, lorsque les poursuivants perdent un homme, on montre leur tristesse ainsi que ses funérailles. Un film très humain, donc ; d'action et contemplatif à la fois.

_________________
« C'est une paralysie du sommeil. Ou bien un orbe. » (vieille sagesse zététique).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 03 Juin 2021, 10:05 
Sonne toujours deux fois
Sonne toujours deux fois
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 05 Août 2008, 17:27
Messages: 6996
Localisation: Massif central. Par là.
Pochel a écrit:
On y suit les aventures d'un protagoniste non nommé, qui accompagne un riche Anglais dans un safari, au tout début de la période coloniale (ou bien à la toute fin de la période précoloniale, ça n'est pas précisé), en Afrique. L'histoire commence alors que le riche Anglais refuse de payer à une tribu locale un droit de passage pour chasser sur leurs terres. Les membres de la tribu capturent alors les deux Anglais, exécutent le premier, et relâchent le second (notre héros) dans la nature, nu, muni uniquement de sa <membre viril> et sans même un couteau, afin de se livrer à un simulacre de chasse à courre sur lui.

Houla ! Un film qui suinte manifestement le regard raciste ethnocentré du blantriarcat et le mépris néocolonial. Si tu l'as regardé en ligne sur une plateforme de type HBO ou Netflix, j'espère qu'il y avait un préambule expliquant le contexte historique de l’œuvre, faudrait pas que tu te fasses influencer à ton insu... :mrgreen:

_________________
There is a curse.
It says :
« May you live in interesting Times. »


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: Votre dernière séance...
MessagePublié: 04 Juin 2021, 09:22 
E = mc 3 ou 4
E = mc 3 ou 4
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 01 Décembre 2013, 09:58
Messages: 4127
Je viens de finir de regarder (en anglais) sur YouTube les deux saisons de la série BBC America Dirk Gently's Holistic Detective Agency.
Pour expliquer le caractère totalement barré et foutraque de la chose (au point que c'est par moments franchement difficile à suivre, et que ça mérite une second visionnage), je n'aurai que deux mots : [inspiré d'un livre de] Douglas Adams.
Mais dans le genre barré et foutraque, c'est totalement génial. Me demande si je ne vais pas me trouver les DVD, bien que les vidéos de YT soient de bonne qualité...

Petite présentation en français : https://www.allocine.fr/series/ficheserie_gen_cserie=20395.html
Article plus développé sur Wikipédia Anglais (ne lisez pas les résumés des épisodes si vous voulez regarder la série) : https://en.wikipedia.org/wiki/Dirk_Gently%27s_Holistic_Detective_Agency_(TV_series)

Fiona Dourif est particulièrement géniale dans le rôle d'une tueuse holistique (si, si). Et Alan Tudyk dans la saison 2, dans le rôle d'un méchant très très méchant.
Et pis j'aime Elijah Wood.

Il existe une autre adaptation du début des années 2010, Dirk Gently tout court, mais je la trouve moins bien ; notamment, les personnages sont beaucoup moins sympathiques.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 421 messages ]  Atteindre la page Précédent  1 ... 39, 40, 41, 42, 43  Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze