Nous sommes actuellement le 22 Novembre 2019, 18:42

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3
Auteur Message
MessagePublié: 19 Mars 2019, 11:00 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3923
Citer:
Mais, tout étant toujours compliqué, il semblerait par exemple qu'une tentative de suicide engendre plus souvent une expérience de mort imminente positive que négative.


A priori, oui... mais il est clair que les NDE négatives sont sous-enregistrées et sous-documentées, donc on ne peut pas trop en être sûrs. De ce que j'en sais, elles se rencontrent par contre plus fréquemment lors d'overdose (et encore, là à prendre avec des pincettes). Et donc, difficile j'admets de faire la part des choses entre l'action de la drogue, et l'état psychiques du drogué...


Citer:
Là encore, on pourrait émettre l'hypothèse que le témoin vit l'expérience qui est la plus à même de le faire évoluer à un moment t.


C'est aussi parfaitement possible. Après, il frappant que, selon toutes les données qu'on a peu relever, les personnes ayant vécu une NDE suite à une tentative de suicide ne récidivent jamais (ce qui va à l'encontre de l'idée éculée selon laquelle la "croyance" dans les NDE va pousser les gens au suicide)...
D'ailleurs, ça me fait penser au petit résumé présenté plus haut dans Cairn, et l'idée du bouleversement dans la vie des expérienceur(e)s.

Il est vrai que les NDE peuvent entraîner de grands bouleversement internes, et parfois des remises en cause de beaucoup de choses dans la vie de ces personnes (avec reconversion professionnelle, divorce etc...), et c'est vrai qu'il peut y avoir besoin d'un accompagnement, mais à mon sens pas n'importe lequel... Parce que je pense que le vrai "problème" de ces personnes, c'est surtout que le "gap" psychologique et spirituel qu'elles passent leur fait remettre en cause les fondements même de notre société et de l'équilibre social sur lequel elle est basée ; en gros, elles remettent en cause le matérialisme ambiant, l'importance du pouvoir, de l'argent, de la consommation, et on compris (à différents niveaux) ce qui était essentiel (l'Amour, l'attention aux autres, la quête spirituelle etc...) de ce qui ne l'était pas (l'argent, la réussite professionnelle, le pouvoir etc...), et surtout, comme le disait une des personnes dans une vidéo : que la vie matérielle est une forme d'illusion et de "théâtre", que l'ego n'est rien et que l'Amour est tout...

De fait, ce genre de message remet en cause pas mal de choses dans le fonctionnement social même de notre civilisation, comme souvent les messages spirituels (celui du Christ, de Boudha etc...), et sont pour le coup véritablement révolutionnaires (et pas toujours simples à appliquer, même au niveau personnel et avec beaucoup de bonne volonté)... :think:

_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.
Gilbert Keith Chesterton


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 19 Mars 2019, 12:10 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 1631
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Chimère a écrit:
De ce que j'en sais, elles se rencontrent par contre plus fréquemment lors d'overdose (et encore, là à prendre avec des pincettes). Et donc, difficile j'admets de faire la part des choses entre l'action de la drogue, et l'état psychiques du drogué...

Alors, ça, je l'ignorais complètement. Du coup, merci car je vais essayer de fouiller un peu et d'aller à la pèche aux infos.

Citer:
C'est aussi parfaitement possible. Après, il frappant que, selon toutes les données qu'on a peu relever, les personnes ayant vécu une NDE suite à une tentative de suicide ne récidivent jamais.

Ça aussi, je l'ignorais. Si on retient l'hypothèse spirituelle, ça n'est - du reste - pas si étonnant. Mais c'est en tout cas très intéressant, merci!

Citer:
D'ailleurs, ça me fait penser au petit résumé présenté plus haut dans Cairn, et l'idée du bouleversement dans la vie des expérienceur(e)s.

Oui, voilà. C'est un point central du truc. Il semble que pas mal de témoins ressentent et expérimentent un changement plus ou moins radical de vie (selon les cas) après l'expérience. L'idée communément rapportée étant en résumé d'essayer d'être toujours plus aimant envers soi même et son prochain (et donc, beaucoup moins dans le matériel).

Ce que tu décris ensuite est également très juste.

Ça me semble particulièrement important dans la mesure où je ne suis pas sûre que des drogues (dont on dit pourtant de certaines qu'elles amèneraient à une expérience très similaire - je pense notamment à la DMT) parviennent à induire des changements de cet ordre sur ceux qui les testent (et qui, parfois, en usent et en abusent). On peut donc avoir l'impression que lors des NDE, il y a quelque chose d'autre qui se joue et qui serait bien plus profond.

Citer:
Il est vrai que les NDE peuvent entraîner de grands bouleversement internes, et parfois des remises en cause de beaucoup de choses dans la vie de ces personnes

Oui, clairement. Si l'expérience en tant que telle est souvent vécue comme merveilleuse, le retour à la réalité a l'air d'être - quant à lui - bien plus mal supporté. Les fortes dépressions ne sont pas rares, de ce que j'ai pu en lire. J'ai l'impression que c'est souvent au bout d'un ou deux ans, parfois trois, que les expérienceurs trouvent leur chemin en même temps que l'apaisement.

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 19 Mars 2019, 12:17 
Lueur dans la nuit
Lueur dans la nuit
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 13 Août 2008, 12:14
Messages: 3923
Le retour à la "réalité matérielle" et... dans notre société qui fonctionne tout de même sur des bases qui sont on ne peut plus à l'opposé de l'expérience et du "message" acquis lors des NDE, ça aussi, ça peut faire un sacré choc. :think:



Citer:
Ça me semble particulièrement important dans la mesure où je ne suis pas sûre que des drogues (dont on dit pourtant de certaines qu'elles amèneraient à une expérience très similaire - je pense notamment à la DMT) parviennent à induire des changements de cet ordre sur ceux qui les testent (et qui, parfois, en usent et en abusent). On peut donc avoir l'impression que lors des NDE, il y a quelque chose d'autre qui se joue et qui serait bien plus profond.


A priori, c'est effectivement une grande différence entre les expériences sous psychotropes et les NDE.
Cela dit, il faut également distinguer avec des expériences sous psychotropes récréatives, et celles qui ont une visée spirituelle/chamanique/psychologique (comme dans les travaux de Stanislas Groff par exemple), et qui auraient des effets parfois proches des NDE, mais moins forts et moins bouleversants (avec des effets qui peuvent se ressembler aussi, d'ailleurs).

_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement.
Gilbert Keith Chesterton


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 19 Mars 2019, 12:25 
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Objecteuse d'états modifiés de conscience
Avatar de l’utilisateur
Hors-ligne

Inscription: 28 Juillet 2012, 23:41
Messages: 1631
Localisation: Au fond à gauche (et derrière Pochel, ça semble plus sûr)
Citer:
Le retour à la "réalité matérielle" et... dans notre société qui fonctionne tout de même sur des bases qui sont on ne peut plus à l'opposé de l'expérience et du "message" acquis lors des NDE, ça aussi, ça peut faire un sacré choc. :think:

Oui, complètement. L'autre explication très souvent donnée par les expérienceurs est que la leçon qu'ils ont reçue la haut est extrêmement belle, bienveillante et bouleversante mais que, malheureusement, retrouver son corps, c'est aussi retrouver toutes ses limites physiques et psychiques et qu'ils ne parviennent pas toujours (loin de là) à appliquer ce qu'ils ont appris. Cela les met donc dans une sorte de conflit intérieur qui est parfois ressenti comme très frustrant, voire insurmontable. Car ils restent humains, et continuent donc de s'énerver, d'être déçus, etc. Bref, d'avoir des sentiments négatifs.

Citer:
Cela dit, il faut également distinguer avec des expériences sous psychotropes récréatives, et celles qui ont une visée spirituelle/chamanique/psychologique (comme dans les travaux de Stanislas Groff par exemple), et qui auraient des effets parfois proches des NDE, mais moins forts et moins bouleversants (avec des effets qui peuvent se ressembler aussi, d'ailleurs).

Encore un point très intéressant dont je n'avais pas connaissance et qui mérite, là encore, largement d'être fouillé.

_________________
Titulaire d'un doctorat en fantomologie à Paranormal Sup


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 24 messages ]  Atteindre la page Précédent  1, 2, 3

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher:
Atteindre:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction française officielle © Maël Soucaze