Encyclopédie du paranormal - Nessie de Wilson

     Nessie de Wilson


Célèbre photographie supposée du monstre du Loch Ness


Photographie


Extrait de l'image originale

Version colorisée de la photographie originale, présentée dans son entièreté


Explications


Une explication proposée par le paléontologue et peintre Neil Clark : un éléphant presque totalement immergé

Révélation du trucage : un jouet surmonté d'un faux cou sculpté, d'une trentaine de centimètres de hauteur

Autre photographie de la maquette, prise dans les mêmes circonstances


Traduction anglaise : en anglais, la photographie est généralement appelée the Surgeon's Photograph : la personne qui l'a transmise à la presse, le docteur Robert Wilson, avait demandé à conserver l'anonymat à l'époque de sa première publication.

Description : photographie noir et blanc d'un objet noir et allongé émergeant de l'eau, évoquant le cou de l'image que l'on se fait généralement du monstre du Loch Ness.

Envoyée à la rédaction du Daily Mail par un gynécologue londonien appelé Robert Kenneth Wilson, elle sera publiée le 21 avril 1934

Authenticité : Image expliquée - Mise en scène ; Contexte inexact

Bien qu'elle ait longtemps été une source de débats, il est aujourd'hui communément admis qu'il s'agit d'un canular, réalisé en photographiant un jouet de petite taille surmonté d'un faux cou sculpté : en 1994, Christian Spurling, beau-fils de Marmadure Wetherell, a révélé avoir participé à la création de la maquette.

Selon RR0.org :

« En décembre 1975, Ian Wetherell (63 ans), le fils Marmaduke, publie sous forme de journal intime dans le Sunday Telegraph l'histoire suivante : lui et son père ont une fois fabriqué une photo du monstre du Loch Ness. L'article ne mentionne pas laquelle ni même Wilson, mais nomme Maurice Chambers comme co-conspirateur.

En 1994, David Martin, un zoologue du Loch Ness et du projet scientifique Morar, et Alastair Boyd, un collègue chercheur, découvrent l'interview. Malheureusement, lorsqu'ils se rendent au pub tenu par Ian, ils apprennent qu'il est mort.

Ils retrouvent toutefois Christian Spurling, le beau-fils de "Duke" Wetherell, qui vit sur la côte sud et à la santé fragile (90 ans). Après avoir gardé le secret pendant près de 6 décennies, il donne des réponses franches aux 2 chercheurs : suite au scandale du pied d'hippopotame et la rupture avec le Daily Mail qui s'ensuivit, Duke Wetherell aurait dit :
Très bien, on va leur donner leur monstre. Son fils Ian, alors âgé de 21 ans, alla acheter le matériel : un jouet de sous-marin et plusieurs pots de pâte à bois. Christian, fils d'un peintre de marine, était féru de construction de maquettes. Tout ce que j'ai eu était un message de Wetherell disant "Est-ce que tu peux me faire un monstre ?" se souvient-il. Les fils de Wetherell travaillèrent les détails ensemble. Je me suis dis, "bon, c'est un monstre, donc ça doit avoir un long cou, je suppose, se souvient Christian. Je me suis juste assis et je l'ai fait. Il a été modelé avec l'idée d'un serpent de mer.

Le "monstre" prit 8 jours pour être achevé. La tête, le cou et le corps furent construits sur la tour conning par étapes à mesure que la pâte à bois se solidifiait, avec un espace pour la clé à remonter mécanique. Du fil soudé en dessous lui donnait sa stabilité. Des essais furent menus dans un étang puis, probablement en février ou mars, Ian et Duke Wetherell retournèrent au Loch Ness. Par un jour calme, le monstre fut mis à flotter dans des eaux peu profondes. C'est Ian qui prit les photographies.

La suite n'est pas totalement claire. Duke Wetherell mit clairement son ami Maurice Chambers dans la confidence. Il avait cependant besoin de quelqu'un de crédible. Est-ce que Chambers connaissait quelqu'un comme ça ? Oui, Robert Wilson. Wilson aurait donc prétendu que les photos étaient de lui à la demande de Wetherell pour leur accorder de la crédibilité. Wetherell se serait ainsi vengé du Daily Mail en fournissant une autre photographie accréditant l'existence du monstre.
»

Auteurs : Robert Kenneth Wilson, gynécologue londonien (expéditeur de l'image au Daily Mail), Marmadule Wetherell, Ian Wetherell et Christian Spurling.

Date de publication : 21 avril 1934

Localisation : Loch Ness, Écosse, Royaume-Uni, Europe

Liens complémentaires :


Catégories : N ; Cryptozoologie ; Créatures
Auteur : Paul Binocle
Mise en ligne : 29/04/09
Dernière modification : le 21/02/14 à 21:59