Encyclopédie du paranormal - Au hasard

Page choisie : Parhélie

     Parhélie


Phénomène optique atmosphérique qui se présente sous la forme de points lumineux dans le ciel


Les parhélies prennent souvent la forme de deux points lumineux situés de part et d'autre du soleil, parfois sur un halo. Elles peuvent paraître aussi lumineuses que le Soleil, d'où leurs surnoms de « soleils doubles » ou de « faux soleils ».

Bien que le phénomène ait lieu environ 70 jours par an en Europe et en Amérique du Nord, il peut être difficile à observer si le Soleil n'est pas proche de l'horizon.

Parhélies et halo, photographiés au Dakota du Nord

Origine

L'origine des parhélies est intimement liée à celle des halos. Ceux-ci sont causés par la réfraction de la lumière solaire par des cristaux de glace hexagonaux présents dans l'atmosphère, qui se comportent comme des prismes équilatéraux et dévient la lumière :

Les cristaux de glace, hexagonaux, dévient la lumière selon un angle de 22° par rapport au Soleil, créant un halo lumineux autour de lui
Image : Hyperphysics.Phy-Astr.gsu.edu

La forme circulaire du halo est due au fait qu'il y a des cristaux de glace orientés dans toutes les directions. Cependant, ils ne sont pas orientés complètement au hasard : à cause de la gravité et de l'effet Bernoulli, les cristaux ont tendance à s'orienter de sorte à être parallèles au sol. Ceci entraîne l'apparition deux taches lumineuses plus intenses de part et d'autre du soleil, parallèlement au sol : les parhélies.

Puisqu'il y a plus de cristaux de glace orientés parallèlement au sol que dans les autres direction, on observe deux lumières plus intenses
Image : Hyperphysics.Phy-Astr.gsu.edu

Comme les halos, les parhélies apparaissent donc à 22° par rapport au Soleil. Un observateur au sol ne perçoit pas seulement la lumière venant directement du Soleil mais aussi celle réfractée par les cristaux de glace situés à 22° par rapport au Soleil.

Ce que l'on perçoit depuis le sol : le Soleil entouré de deux « faux soleils » moins intenses

Les couleurs irisées qu'ils présentent parfois sont dues au fait qu'en jouant le rôle de prismes, les cristaux de glace vont non seulement dévier la lumière mais aussi la décomposer en ses différentes composantes colorées, chacune renvoyées dans une direction un peu différente de celle des autres. C'est pour cette raison que les parhélies présentent souvent les différentes couleurs de l'arc-en-ciel, avec le rouge orienté vers le Soleil. Cet effet est présent également pour les halos mais est généralement plus difficile à percevoir en raison de leur intensité lumineuse plus faible.

Les composantes rouge, verte et bleue de la lumière blanche ne sont par exemple pas toutes renvoyées exactement dans la même direction
Image : Hyperphysics.Phy-Astr.gsu.edu

Les cristaux de glace hexagonaux responsables des parhélies peuvent se former dans les cirrus, nuages froids de haute altitude, ou à basse altitude lorsqu'il fait très froid (on parle alors de diamond dust). Les traînées de condensation des avions? peuvent également provoquer l'apparition de parhélies, puisqu'elles entraînent la formation de ces cristaux de glace.

Un parhélie provoqué par une traînée de condensation

Parasélène

On appelle « parasélènes » les parhélies causées par la lumière de la Lune. Puisque celle-ci est beaucoup moins intense que la lumière émise directement par le Soleil, les parasélènes sont plus rares et plus difficiles à observer que les parhélies.

Deux parasélènes de part et d'autre de la Lune
Image : Marko Krusel

Parhélies et paranormal

Les parhélies sont occasionnellement à l'origine de témoignages d'observations d'OVNI. Certains pensent même que ce sont des parhélies qui auraient été la cause des lumières étranges observées dans le ciel de Nuremberg le 14 avril 1561 : la célèbre gravure de Hans Glaser de 1566 qui représente l'événement évoque en effet le phénomène.

Représentation par Hans Glaser des « OVNI » de Nuremberg

Des réactions ou des remarques au sujet de cet article ?
Venez en parler avec les rédacteurs et autres lecteurs sur le forum.


Page associée : Images : Parhélie

Synonymes : « faux soleil », « soleil double » ou « oeil de bouc », dans l'ouest canadien

Traduction anglaise : Sun dog ou plus rarement mock sun, le terme scientifique parhelion (pluriel : parhelia) est également utilisé. Parasélène est traduit en Moon dog ou Paraselene.

Sources et liens complémentaires :

Page Sun dog
Page consacrée aux halos et aux parhélies

Catégories : P ; Sciences ; Phénomènes
Auteur : Paul Binocle
Mise en ligne : 23/10/09
Dernière modification : le 08/11/13 à 17:20