Encyclopédie du paranormal - Rudolf Fentz

     Fentz, Rudolf


Légende urbaine à propos d'un « voyageur temporel accidentel ».


L'histoire de Rudolf Fentz (parfois appelé Rudolf Fenz, Rudolph Fenz...) est restée pendant longtemps un mystère irrésolu, exposé comme un fait authentique et ce depuis les années 1970. « Le cas Rudolf Fentz » acquit une popularité encore plus grande avec Internet, en particulier en Espagne et en France... jusqu'à ce que le récit soit révélé en 2005 comme étant complétement infondé.

L'histoire

Dans la version la plus répandue de l'histoire, l'affaire débute à New York, sur le célèbre borough de Times Squares. Un soir de Juin 1950, aux environs de 23h15, un homme habillé de façon élégante mais avec des vêtements datant du XIXème siècle (long manteau noir, haut de forme, jaquette, pantalon à carreaux) fit son apparition au milieu de la foule.Il semblait âgé d'une petite trentaine d'année, et avait l'air complétement désorienté et regardait anxieusement autour de lui.
Il tenta alors de traverser la route, mais fut heurté par une voiture et périt.

Times Squares en 1950

Vue aérienne de Times Squares en 1950
(Source : The New York Times Stores)

Une fois transporté à la morgue, ses affaires personnel furent listés :

  • une pièce de bronze démonétisée.
  • la note pour le logement d'un cheval et l'entretien d'un chariot, situé à Lexington Avenue (une adresse inconnu dans les carnets d'adresse).
  • 70 dollars en billets anciens.
  • des cartes de visite au nom de Rudolf Fentz, avec son adresse sur la Fifth Avenue.
  • une lettre adressée au porteur, dont le cachet postal datait de Juin 1876.

Les objets semblaient parfaitement neufs, et ce malgré leur vieil âge.

Le capitaine Hubert V. Rihm (alors chargé des enquêtes sur les personnes disparus à la police new-yorkaise) mena une investigation pour éclaircir l'identité du mort. Il retrouva l'adresse sur la Fifth Avenue... Mais les propriétaires du magasin en question n'avait jamais entendu parlé de Rudolf Fentz.
Le capitaine H. V. Rihm se heurta alors à l'absence totale d'information sur le personnage : Fentz n'apparaissait dans aucun annuaires téléphoniques, ses empreintes n'étaient répertoriées nulle part, aucune trace de lui n'était conservée dans les registres médicaux... Le capitaine Rihm chercha parmi les comédiens, pensant que Rudolf Fentz portait un costume ; puis partant du constat que le nom était allemand, il enquêta auprès des services de l'immigration et des ambassades d'Allemagne, de Suisse et d'Autriche... Mais aucune de ces pistes ne donna quoi que ce soit.

Cela ne découragea pas pour autant Rihm, qui persévéra et finit par trouver un Rudolph Fentz Jr dans un annuaire téléphonique de 1939. Se rendant à l'adresse indiquée, il apprit des résidents que Fentz était un homme d'une soixantaine d'année qui travaillait dans une banque proche, et que ce dernier avait déménagé après avoir pris sa retraite. Ce Fentz Jr ne correspondait pas à l'inconnu de Times Squares, puisqu'il avait presque 70 ans au moment où l'accident avait eu lieu, mais il se pouvait que ces deux personnes soient de proches parents.
Contactant la banque, Rihm apprit que Rudolf Fentz Jr était mort en 1945, mais que sa veuve était toujours en vie et résidait en Floride.

Rihm écrivit à cette dernière, qui lui répondit que le père de son mari avait disparu au printemps 1876. Il était partit fumer un cigare à l'extérieur, et n'était jamais revenu. Malgré tout les effort de la famille, jamais il ne put être retrouvé.
Hubert V. Rihm, en cherchant dans une liste des personnes disparus durant l'année 1876, y retrouva Rudolf Fentz ainsi qu'une photographie de lui ; son âge - 29 ans, ainsi que ses vêtements correspondaient avec l'homme de Times Squares.
De peur de passer pour mentalement dérangé, Rihm préféra classer l'affaire comme "irrésolu".


De nombreuses autres versions de l'histoire de Rudolf Fentz sont disponibles sur Internet. Elles divergent entre elles par des petits détails : l'heure du décès de Fentz, ses conditions d'apparition (il est parfois présenté se matérialisant au milieu de la rue devant les voitures), la ou les personnes ayant enquêté (une équipe de police, le FBI)...


Le canular révélé

Dès les années 70, pensant avoir affaire à un fait véridique, les personnes qui s'y sont intéressées ont tenté d'apporter diverses explications à la mystérieuse téléportation de Rudolf Fentz : ainsi l'association New-Age? Borderland Sciences Research Foundation contacte l'entité du commandant Ashtar par channelling?, qui leur affirme qu'il s'agit d'une déchirure de la réalité permettant de voyager dans le temps à travers « la 4ème dimension ». D'autres auteurs font un lien avec le triangle des Bermudes ou avec une abduction? par des extraterrestres.

En 2000, Carlos Canales, un auteur espagnol s'intéressant au surnaturel publie un article de 6 pages dans le magazine espagnol Más Allá. Piqué par la curiosité, le chercheur en folklore Chris Aubeck décide de mener son enquête sur l'histoire.
C. Aubeck est alors frappé par le manque d'informations sur cette affaire : il lui est par exemple impossible de mettre la main sur le rapport de police concernant le cas Rudolf Fentz, ainsi le certificat d'inhumation et la tombe ou aurait été enterré le supposé « voyageur temporel »... Il ne réussit pas non plus à retrouver de trace des témoins ayant participé à la résolution de l'affaire (Hubert V. Rihm en particulier) ou assisté à l'accident, bien que certains auteurs espagnols comme Canales affirment (sans en apporter la preuve) avoir eu accès à des enregistrements des témoignages.

Finalement, Chris Aubeck retrouve la source originelle de l'histoire de Rudolf Fentz : un récit de science-fiction nommé I'm Scared écrit par l'auteur américain Jack Finney (1911 – 1995), et publié dans le magazine Collier's en 1951.
La totalité des faits et des personnes évoqué dans le récit sont donc entièrement fictionnels.

Le récit fut par la suite repris par Ralph M. Holland dans son livre A Voice from the Gallery, mais n'ayant pas les droit d'auteurs, ce dernier recopia l'histoire sans permissions, et ôta ainsi tout les éléments indiquant qu'il s'agissait d'un récit de fiction. L'histoire de Rudolf Fentz fut ensuite reprise de nombreuses fois (dans la revue de l'association ufologique Borderland Sciences Research Foundation et divers livres espagnols et français dont Le Livre du Mystère de Jacques Bergier et Henri Gallet...) en étant présentée comme un évènement authentique.


Des réactions ou des remarques au sujet de cet article ?
Venez en parler avec les rédacteurs et autres lecteurs sur le forum.


Traduction anglaise : Rudolf Fentz

Noms alternatifs : le nom est parfois orthographié de différentes façons : Rudolf Fenz, Rodolph Fentz...

Date : Juin 1950

Localisation : New York City, Etat de New York, Etats-Unis, Amérique

Sources et liens complémentaires :

Le blog du folkloriste Chris Aubeck
L'histoire original I'm Scared de Jack Finney

Bibliographie :

  • Le Livre du Mystère (1975) de Jacques Bergier, Georges H. Gallet et l'équipe du Giornale dei Misteri. Collection « L'Aventure mystérieuse », éd. Albin Michel.

Catégories : F ; Canular ; Personnes
Auteurs : Archi, Ar Soner
Mise en ligne : 18/04/11
Dernière modification : le 23/12/15 à 11:53